Nos solutions contre 8 maux de grossesse

Pendant la grossesse, la femme enceinte doit généralement faire face à toutes sortes de désagréments, le plus souvent causés par le dérèglement hormonal. Ils sont plus ou moins nombreux et gênants, mais il existe, pour certains, des solutions simples pour mieux les prévenir et mieux les gérer.

Découvrez quelques bonnes habitudes à adopter et astuces faciles à mettre en place !

Soulager les nausées matinales

La plupart des futures mamans, entre 50 et 80 %, souffrent régulièrement, pendant leur grossesse, de nausées matinales. Ces symptômes sont la conséquence du bouleversement hormonal et sont aussi dus quelquefois à une alimentation trop grasse ou trop sucrée. Si les nausées disparaissent, généralement, à la fin du 1er trimestre, elles perdurent parfois chez d'autres femmes.

Voici quelques conseils qui permettront de les atténuer :

  • fractionner les repas pendant la journée et manger plus souvent, mais en petites quantités ;
  • fuir les aliments trop gras et trop sucrés ;
  • prendre des compléments de vitamine B6 ;
  • boire des tisanes au gingembre.
Lire l'article Ooreka

Lutter contre la constipation

La constipation pendant la grossesse est fréquente et ses causes sont multiples : les hormones qui ralentissent le transit, l'utérus qui en grossissant comprime les organes digestifs, le fait de bouger moins... Il est important de prévenir et traiter ce trouble, pour éviter notamment de souffrir, par la suite, de crises hémorroïdaires !

Pour cela, il faut bien penser à :

  • boire abondamment ;
  • manger plus de fibres contenues dans les fruits et légumes (au moins 5 à 6 portions par jour) ;
  • faire un peu d'exercice, par exemple de la marche ;
  • et aussi se masser le ventre avec quelques gouttes d'huile essentielle de pamplemousse, ou de bergamote, diluées dans une petite cuillère d'huile d'olive tiède.

Apaiser les jambes lourdes et gonflées

Il est fréquent chez les femmes enceintes d'avoir les jambes lourdes et de souffrir de gonflements. Si les hormones sont encore en cause, une fois de plus, elles ne sont pas les seules ! L'utérus par exemple, en grossissant, a tendance à comprimer la veine cave (celle qui régule le système veineux). Le volume sanguin, qui augmente aussi, et la prise de poids n'arrangent rien...

Il est possible d'apaiser ces gonflements en :

  • surélevant régulièrement ses jambes ;
  • diminuant sa consommation de sel et en buvant beaucoup d'eau ;
  • ingérant plus d'aliments contenant des vitamines du groupe B, comme les céréales complètes ;
  • et en massant régulièrement ses jambes pour stimuler la circulation sanguine.

Diminuer les aigreurs d'estomac

Les femmes enceintes peuvent être la proie de nombreuses remontées acides... Près de 70% sont concernées. L'utérus qui comprime l'estomac et les hormones qui influent sur le bon fonctionnement de l’œsophage en sont responsables !

Il existe quelques astuces pour atténuer ces aigreurs :

  • manger une tranche d'ananas frais à la fin de chaque repas ;
  • éviter le café, les boissons gazeuses et les aliments gras ou frits ;
  • surélever la tête quand on est en position allongée ;
  • former un pansement gastrique à l'aide de poudre d'orme rouge diluée à un peu d'eau ou de lait.

Calmer les maux de tête

La fatigue, le stress, les problèmes digestifs : autant de troubles qui souvent entraînent de sérieux maux de tête chez la femme enceinte... Pas de panique ! Leurs effets peuvent être réduits, et parfois même disparaître.

Pour cela, il faut :

  • boire beaucoup d'eau pour éviter la déshydratation ;
  • appliquer une compresse bien froide sur la base de la nuque ;
  • respirer de l'huile essentielle de lavande, qui détend rapidement.

Vaincre le mal de dos

Le dos est sollicité et il souffre ! Le poids du bébé qui pèse, le centre de gravité modifié, la cambrure exagérée... Le mal de dos est très fréquent chez la femme enceinte, surtout au cours du dernier trimestre de grossesse.

Quelques astuces et habitudes à prendre pour soulager ces douleurs :

  • placer un gant de toilette rempli de glaçons sur la zone sensible, plusieurs fois par jour ;
  • stimuler la libération d’endorphines avec un peu d'exercice, comme la marche ;
  • masser les zones douloureuses avec quelques gouttes d'huile essentielle de lavande diluées dans un peu d'huile de pépins de raisin tiède ;
  • surélever les jambes avec un coussin dès qu'on est en position allongée.

Prévenir les crampes

La survenue, souvent nocturne, de crampes au niveau des jambes est un phénomène normal et courant chez la femme enceinte. Ces contractions sont dues à la fatigue excessive en général, mais aussi à une mauvaise vascularisation des muscles inférieurs. 

On peut les prévenir et les réduire en :

  • choisissant des aliments riches en magnésium (des oléagineux, comme les noix ou les amandes, des haricots secs, des céréales, du chocolat noir ou encore de la banane) ;
  • buvant de l'eau contenant beaucoup de calcium et de magnésium, comme de l'Hépar ;
  • massant régulièrement les mollets, surtout avant le coucher ;
  • surélevant les jambes pendant le sommeil à l'aide d'un coussin.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Limiter l'apparition de vergetures

Prise de poids, sécrétion de cortisol : l'élasticité de la peau d'une femme enceinte est fragilisée. Surviennent alors les disgracieuses vergetures...

Pour réduire leur apparition, il n'y a pas de secrets ! Il faut :

  • hydrater quotidiennement la peau à l'aide d'une huile végétale 100 % naturelle, comme l'huile d'amande douce ou l'huile de jojoba ;
  • limiter au maximum sa prise de poids.

Si on se fie aux recommandations actuelles de l'US National Academy of Medicine (NAM) :

  • pour les femmes en sous-poids (IMC < 18,5), la prise de poids pendant la grossesse devrait être de 14 à moins de 16 kg ;
  • pour celles ayant un poids normal (18,5 < IMC < 24,9), de 10 à moins de 18 kg ;
  • pour celles en surpoids (25 < IMC < 29,9), de 2 à moins de 16 kg ;
  • pour celles ayant une obésité de classe 1 (30 < IMC < 34,9), de 2 à moins de 6 kg ;
  • pour une obésité de classe 2 (35 < IMC < 39,9), de 0 à 4 kg ;
  • pour une classe 3 (IMC ≥ 40), de 0 à moins de 6 kg.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Ooreka vous en dit plus

Pour une grossesse sereine et bien préparée :

N'hésitez pas également à télécharger gratuitement notre Guide de la grossesse !

Enfin, pour mieux comprendre et appréhender chacune des étapes de la grossesse, consultez notre dossier : La grossesse, mois par mois

Aussi dans la rubrique :

Santé et grossesse

Sommaire

Vaccins pendant la grossesse

Quels vaccins pendant la grossesse ?