Sommaire

Soulager les contractions

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

Vous êtes enceinte et vous ressentez des contractions plusieurs fois dans la journée alors que le terme n'est pas pour tout de suite ? Pas de panique : votre utérus se contracte et ce ressenti désagréable est très fréquent. On parle de contractions de Braxton-Hicks et ce n'est pas pour autant que vous accouchez ! Les techniques qui suivent peuvent également être utilisées le jour des vraies contractions. Voici comment soulager les contractions.

Lire l'article Ooreka

 

1. Pratiquez ces exercices pour soulager les contractions

Certaines positions ou certains mouvements soulagent les contractions utérines en décontractant le muscle de l'utérus.

Le ballon de fitness

Si vous possédez un gros ballon de fitness, asseyez-vous dessus en gardant le dos bien droit. Écartez vos jambes puis décrivez des ronds avec vos fesses et le ballon. Le mouvement doit être lent.

Lire l'article Ooreka

La marche

Si les fausses contractions vous prennent au repos ou si vous êtes arrivée au terme de votre grossesse et que les vraies contractions vous tiraillent, la marche est souvent bénéfique. Bien entendu, il ne s'agit pas de faire une randonnée mais de déambuler sur quelques mètres pour détendre le muscle utérin.

Le quatre-pattes

La position à quatre pattes peut vous soulager pendant les contractions. Votre ventre pend et se décontracte. Mieux encore, vous pouvez accompagner cette position d'un mouvement de balancement d'avant en arrière en vous appuyant avec les bras et le haut du torse sur un ballon de fitness.

2. Utilisez l'eau chaude pour soulager les contractions

L'eau chaude a un pouvoir décontractant sur les muscles et apaise les tensions. C'est aussi un antistress pour bon nombre de femmes. Prenez un bain chaud ou une douche en dirigeant le jet du pommeau sur votre ventre et en restant raisonnable sur la température de l'eau. Les contractions se calmeront d'elles-mêmes si elles ne sont pas sérieuses.

3. Ménagez-vous pour éviter les contractions

Si les contractions de votre utérus sont bénignes, vous devez malgré tout éliminer leurs causes potentielles : efforts, stress et déshydratation.

Le repos

Ménagez-vous et prenez du repos. Les contractions feront généralement leur apparition si vous portez des charges (y compris les sacs de provisions).

À la fin de la grossesse, évitez par ailleurs de faire de longs trajets automobiles qui pourraient engendrer des vibrations.

À la maison, couchez-vous dès que le besoin s'en fait sentir : votre utérus vous remerciera !

La relaxation

Le stress est une composante des contractions utérines. Durant la grossesse, et particulièrement à la fin, il est essentiel que vous adoptiez un nouveau rythme de vie. Si cela vous est possible, laissez les tâches stressantes à des tiers, remettez-les au lendemain s'il le faut et prenez des pauses relaxantes.

Relaxez-vous à la maison avec la pratique du yoga ou en travaillant sur votre respiration. À chaque contraction, asseyez-vous et inspirez profondément par le nez. Votre expiration, retenue, peut être plus lente par la bouche. Réitérez cette technique 4 fois d'affilée.

Les techniques respiratoires des cours à la préparation de l'accouchement peuvent aussi être employées.

Si votre dos vous tire, demandez à votre conjoint de vous masser calmement. Vos muscles du dos seront détendus, votre perception de la douleur amoindrie et votre stress diminuera.

Lire l'article Ooreka

Une bonne hydratation

Buvez de l'eau régulièrement tout au long de la journée. La déshydratation est mauvaise pour votre utérus qui aura tendance à se contracter. Un apport hydrique de 2 l par jour, fractionné par verres de 150 à 200 ml est idéal.

4. Prenez des médicaments pour soulager les contractions

Si rien ne vient à bout de vos contractions, consultez votre médecin.

L'homéopathie

Les médicaments homéopathiques sont régulièrement prescrits par les sages-femmes pour atténuer les contractions. Vous pouvez néanmoins vous les procurer en pharmacie sans que ces granules posent problème pour votre bébé.

  • Systématiquement, prenez Cuprum metallicum 7CH à raison de 5 granules 3 fois par jour.
  • Si la chaleur calme les contractions, prenez Magnesia phosphorica 9CH à raison de 5 granules 3 à 4 fois par jour.

Le phloroglucinol

Le phloroglucinol peut être prescrit à la femme enceinte si les fausses contractions sont douloureuses et ne sont pas soulagées par les autres méthodes.

Faites attention, cependant, à ce que les douleurs ne viennent pas d'une infection urinaire ou de tout autre problème qui pourrait vous affecter ainsi que votre enfant. Décrivez bien à votre médecin ou à votre sage-femme tous les symptômes dont vous souffrez et n'attendez surtout pas si la fièvre accompagne les douleurs !

Aussi dans la rubrique :

Déroulement de l’accouchement

Sommaire