Comment accélérer le déclenchement de l’accouchement ?

Sommaire

Comment accélérer le déclenchement de l’accouchement ?

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

Bébé tarde à venir ? Votre organisation vous pousse à avancer la date d'accouchement ? Une raison médicale vous oblige à mettre un terme à votre grossesse ? Mode de vie, astuces et actes médicaux vous permettent d'accélérer le déclenchement de l'accouchement.

1. Comprenez pourquoi accélérer le déclenchement de l'accouchement

Accélérer le déclenchement de l'accouchement, c'est répondre à un problème d'ordre médical, ou choisir la date pour mieux s'organiser.

Les problèmes médicaux

Un fœtus qui ne bouge pas ou qui ne grandit plus, une mère qui souffre d'hypertension artérielle gravidique, sont autant de raisons qui demandent parfois de provoquer l'accouchement. Ces problèmes médicaux ne peuvent attendre le déclenchement naturel.

Une grossesse normale doit durer 39 semaines (à partir de la fécondation de l'ovule) ou correspondre à 41 semaines d'aménorrhée (à partir du premier jour des dernières règles). Au-delà, il existe des risques pour l'enfant. Le placenta, organe nourricier et oxygénateur du fœtus, peut ne plus assurer correctement son rôle. On considère donc que la grossesse devient risquée et dure trop longtemps. Durant quelques jours, la surveillance de l'enfant et de la maman est alors renforcée en attendant un déclenchement naturel. Le déclenchement médical de l'accouchement peut aussi être proposé.

La volonté de choisir la date

Choisir la date d'un accouchement peut vous sembler étonnant voire contre-nature. Pourtant, cette pratique est très courante. Elle répond à :

  • l'absence de l'obstétricien à la date présumée de l'accouchement ;
  • une organisation compliquée de la maternité ;
  • un éloignement du lieu de vie par rapport à la maternité ;
  • un problème pour l'organisation des parents (absences, gardes…).
Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

2. Bougez pour accélérer le déclenchement de l'accouchement

Pour accélérer le déclenchement de l'accouchement, rien de tel que de rester active. Attention tout de même à ne pas vous épuiser !

L'exercice physique modéré

Faire de l'exercice physique est généralement contre-indiqué si des contractions intenses surviennent trop tôt. Dans le cas d'un déclenchement, c'est au contraire conseillé.

La marche à pied est un excellent exercice. Progressive et sans choc, elle permet de balancer l'utérus et de faciliter la progression de bébé. Nul besoin que vous pressiez le pas : soyez détendue.

Les trajets en voiture

Les trajets en voiture, par les vibrations qu'ils procurent, peuvent, eux aussi, vous aider à accélérer le déclenchement de l'accouchement. Ne vous ruez pas sur un circuit de rallye pour autant !

Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Stimulez votre sécrétion d'ocytocine pour accélérer le déclenchement de l'accouchement

L'ocytocine est une hormone que vous sécrétez naturellement. Elle agit directement sur le muscle de votre utérus et sur les glandes mammaires. Elle est notamment sécrétée en abondance lors de l'accouchement pour accélérer le travail.

Massez-vous les mamelons

Aux grands maux les grands remèdes : vous masser les mamelons stimule la sécrétion d'ocytocine. Vous pouvez masser vos seins plusieurs fois par jour pour favoriser la libération d'ocytocine par votre hypophyse.

Soyez sexuellement active !

Avoir des relations sexuelles avec votre conjoint est tout à fait possible pendant la grossesse. Sauf avis médical contraire, le dernier trimestre ne déroge pas à cette règle. Cela tombe bien : le plaisir sexuel est intimement lié à la sécrétion d'ocytocine. Continuez donc à vous faire plaisir sans retenue.

Ocytocine

Article

Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

4. Utilisez les techniques gynécologiques de déclenchement d'un accouchement

Accélérer naturellement le déclenchement de l'accouchement n'est pas toujours possible pour des raisons évidentes d'efficacité et de temps. Les méthodes utilisées par les obstétriciens sont chimiques ou mécaniques.

Les méthodes chimiques

Les médicaments utilisés pour accélérer le déclenchement de l'accouchement prennent exemple sur les substances naturellement sécrétées par votre corps pour favoriser le travail. L'obstétricien peut ainsi vous injecter de l'ocytocine de synthèse ou encore vous appliquer un gel vaginal de prostaglandines. Les deux méthodes peuvent par ailleurs être couplées.

Les méthodes mécaniques

Les méthodes mécaniques visent à affaiblir les membranes de votre utérus (la poche des eaux). Pour ce faire, l'obstétricien peut réaliser :

  • Un décollement de membranes – il introduit un doigt au niveau du col utérin afin de décoller les membranes des parois de l'utérus.
  • Une rupture de membrane – l'obstétricien rompt la poche des eaux avec un crochet adapté (c'est indolore).
  • Une dilatation du col de l'utérus à l'aide d'un ballonnet gonflable.
Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Déroulement de l’accouchement

Sommaire