Sommaire

Vous souhaitez maximiser vos chances de concevoir un enfant ? La première chose à faire est de calculer le plus précisément possible le jour de votre ovulation. Que votre cycle menstruel soit régulier ou non, plusieurs méthodes vous aideront à la déterminer au plus juste. Futur embryon, l'ovule en attente d'être fécondé par un spermatozoïde ne vit pas longtemps dans votre appareil reproducteur. Calculer son ovulation, c'est mieux cibler ses chances d’être enceinte !

1. Calculez votre ovulation si votre cycle est normal

Pour savoir si votre cycle est considéré comme normal, utilisez un calendrier et pointez régulièrement le moment de vos règles. En considérant le premier jour d'un cycle comme le premier jour des règles, vous pourrez évaluer la durée totale de votre cycle menstruel.

Un cycle menstruel normal dure 28 jours. Les menstruations durent en général 5 à 7 jours. C'est au 14e jour que se produit théoriquement l'ovulation. Cette étape du cycle dure un maximum de 24 heures seulement et correspond à la libération d'un ovule par l'un de vos ovaires.

La période où vous êtes la plus fertile (période de fécondité) s'étend sur 5 jours : du 11e au 15e jour du cycle. Cette période prend en compte :

  • la durée de vie des spermatozoïdes de 4 jours au maximum ;
  • la durée de vie de l'ovule non fécondé de seulement 24 heures dans le meilleur des cas.

2. Calculez votre ovulation si votre cycle est court ou long

Si le cycle menstruel normal dure 28 jours, de nombreuses femmes ne suivent pas ce schéma. Votre cycle menstruel peut durer de 25 à 33 jours, voire présenter encore davantage d'écart avec les 28 jours théoriques.

Le pointage de vos règles sur un calendrier est le meilleur moyen pour vous rendre compte de la durée totale et de la régularité de votre cycle menstruel.

Votre cycle est régulier

Que votre cycle soit plus court ou plus long qu'un cycle normal, le calcul de l'ovulation est le même. Retranchez 14 jours à la durée totale de votre cycle pour évaluer le jour de l'ovulation.

Votre cycle est irrégulier

Bien entendu, si votre cycle se révèle irrégulier, il vous sera plus difficile d'en évaluer la durée totale. Considérez, dans ce cas, une fenêtre de fécondité plus large.

3. Calculez votre ovulation grâce à votre température

Vos variations de température corporelle sont de précieuses indications pour cibler le moment de votre ovulation.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Relevez vos températures

Vous pouvez vous exercer durant plusieurs cycles à relever tous les matins, avant même de vous lever, votre température corporelle à l'aide d'un thermomètre. Réalisé durant au moins 3 cycles d'affilée, ce relevé vous permet d'évaluer plus précisément la régularité de votre cycle mais aussi le moment de votre ovulation si vous avez un désir de grossesse :

  • Du 1er jour des règles à quelques jours avant l'ovulation, la température corporelle est stable et se situe sous la barre des 37 °C.
  • Juste avant l'ovulation, la température chute aux alentours de 36,5 °C.
  • Juste après l'ovulation, la température remonte pour dépasser les 37 °C.
  • La température la plus haute, au moment de l'ovulation, perdure presque jusqu'à la fin du cycle menstruel (phase folliculaire) pour retomber à nouveau au 1er jour des règles du cycle suivant.

Tracez une courbe de températures

Pour mieux visualiser les variations de température, tracez une courbe sur une feuille A4 :

  • Positionnez votre feuille en format paysage (côtés les plus longs en haut et en bas).
  • En abscisse, c'est-à-dire sur l'horizontale, numérotez chaque jour de 1 à 28 tous les centimètres.
  • En ordonnée, c'est-à-dire sur la verticale, numérotez les dixièmes de degrés de 36,0 °C à 37,9 °C tous les centimètres.
  • Chaque jour du cycle, reportez votre température sur votre graphique.
  • Reliez les points.

4. Calculez votre ovulation grâce à des signes physiques

Bien que cette dernière méthode (appelée méthode Billings), soit beaucoup plus approximative, certains signes physiques peuvent vous permettre de déterminer votre période de fécondité (pendant laquelle vous ovulez). Si vous parvenez à définir cette période durant plusieurs cycles d'affilée, vous pourrez en apprendre plus sur la régularité de votre cycle.

Il s'agit d'évaluer la consistance de votre glaire cervicale, c'est-à-dire des sécrétions du vagin. La glaire cervicale est en effet davantage sécrétée durant la période d’ovulation et offre quelques changements :

  • Son aspect : la glaire est plus transparente.
  • Sa consistance : la glaire, moins épaisse qu'à l'accoutumée, devient gluante et vous pouvez l'étirer entre vos doigts.

Ce signe n'est pas le seul à pouvoir attirer votre attention. Vous pouvez aussi ressentir :

  • Des tensions dans les seins.
  • Une libido exacerbée.
  • Des douleurs au ventre (au niveau de l'ovaire en action ou de l'utérus).
Lire l'article Ooreka

Matériel nécessaire pour calculer son ovulation

Imprimer
Thermomètre

Thermomètre

10 € environ