Toxoplasmose et grossesse

Écrit par les experts Ooreka
Toxoplasmose et grossesse

La toxoplasmose est une maladie sans conséquence chez l'adulte sain mais qui peut avoir de lourdes conséquences lorsqu'elle survient chez une femme enceinte.

Qu'est-ce que la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est une maladie fréquente, due à un parasite appelé toxoplasme ou toxoplasma gondii :

  • Elle est le plus souvent asymptomatique, c'est-à-dire qu'elle ne s'accompagne d'aucun symptôme ou signe (parfois elle donne de la fièvre, des adénopathies et responsable de fatigue).
  • Elle est habituellement bénigne chez les enfants et adultes sains et passe souvent inaperçue.
  • Environ 6 femmes sur 10 ont été contaminées par la toxoplasmose avant leur première grossesse.

Chez la femme enceinte, la toxoplasmose peut être grave et avoir des conséquences non négligeables sur le futur bébé (les conséquences sont importantes au premier trimestre de la grossesse et moindres aux derniers).

La toxoplasmose peut être responsable d'un avortement spontané si elle survient au début de la grossesse.

Où se trouve le parasite ?

Le parasite responsable de la toxoplasmose se trouve principalement :

  • dans la viande crue ou peu cuite n'ayant pas été congelée,
  • sur les fruits et légumes non lavés,
  • dans les déjections des chats.

Comment savoir si on est immunisée ?

La toxoplasmose est une maladie immunisante, c'est-à-dire que la contamination par le parasite entraine la formation d'anticorps qui vont protéger l'organisme d'une nouvelle infestation (on est atteint qu'une seule fois par la maladie).

Ce sont ces anticorps recherchés par prise de sang qui permettront de savoir si la maman est ou non immunisée contre la toxoplasmose. L'idéal est de faire cette prise de sang avant la naissance (elle est demandée lors du bilan prénuptial). La présence d'anticorps démontre l'immunisation contre la toxoplasmose, et l'absence d'anticorps signifie que la personne n'a pas encore été en contact avec le parasite et n'est donc pas protégée.

Absence d'immunisation contre la toxoplasmose

L'absence d'immunisation nécessite un suivi mensuel du taux d'anticorps et des précautions à prendre pour éviter de contracter la maladie durant la grossesse.

Suivi mensuel

En absence d'immunisation contre la toxoplasmose, il est nécessaire de faire un contrôle tous les mois du taux d'anticorps pour vérifier l'absence de contamination.

Si le dosage reste négatif jusqu'à l'accouchement : pas de problème, il n'y a pas eu de contamination durant la grossesse.

L'apparition d'anticorps positifs est un signe de contraction de la maladie. Souvent la maman ne ressent rien ou présente quelques adénopathies :

  • Le risque est que le parasite traverse le placenta et contamine le foetus. Lorsque les anticorps deviennent positifs au cours de la grossesse, il est habituel de rechercher le parasite dans le liquide amniotique par amniocentèse pour voir s'il a ou non franchit le placenta.
  • Si c'est le cas, il peut se fixer au niveau de la rétine ou du cerveau du foetus et provoquer des anomalies cérébrales, oculaires ou hépatiques chez l'enfant. Il existe un traitement à base d'antibiotiques pour soigner la toxoplasmose mais le mieux étant d'éviter de se contaminer durant la grossesse.

Conseils pour éviter la contamination

Les femmes qui ne sont pas immunisées contre la toxoplasmose doivent éviter de l'être pendant leur grossesse. Pour cela, il est nécessaire de prendre quelques précautions :

  • laver soigneusement les fruits et légumes et si possible les éplucher,
  • ne consommer que de la viande bien cuite ou congelée (et éviter la viande de mouton),
  • éviter le contact avec les chats et ne pas changer la litière soi-même.

Autres sujets sur Ooreka


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
salim djelouat

pr. bioclinicien -expert médical -auteur scientifi

Expert

ab
arnaud benedetti

juriste confirmé, consultant expert | ab.consultant

Expert

gabriel choukroun

ostéopathe d.o. - ostéopathie émotionnelle | osteomind consult

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides