Sommaire

 

Le tabac doit, comme l'alcool, être arrêté lors de la grossesse pour éviter d'exposer directement le bébé à des substances toxiques.

Tabagisme chronique

Il faut savoir que le tabagisme chronique :

  • favorise l'infertilité chez les femmes (risque multiplié par deux) avec un délai de conception rallongé de plus d'un an (effet réversible) ;
  • réduit les chances de succès des procréations médicalement assistées (diminution du taux de grossesses cliniques, augmentation des risques de fausse couche au 1er trimestre) ;
  • entraîne une diminution de la qualité du sperme chez l'homme.

Zéro tabac pendant la grossesse

Les conséquences du tabagisme sur le fœtus sont telles qu'il est recommandé de fumer le moins possible durant la grossesse. Le mieux étant évidemment d'arrêter complètement de fumer. Néanmoins, un quart des femmes fumeuses continuent de consommer du tabac pendant leur grossesse.

Il est tout à fait possible d'utiliser des substituts pour aider à stopper le tabac, le médecin et le pharmacien sont là pour vous conseiller. Chez les fumeuses qui cessent de fumer pendant leur grossesse (80 % d'entre elles), 30 % recommencent après l'accouchement et 80 % un an plus tard.

Tabagisme

Article

Lire l'article Ooreka

Les risques du tabac sur la grossesse

La consommation de tabac durant la grossesse expose aux risques de :

  • fausse couche spontanée ;
  • grossesse extra-utérine (risque multiplié par 1,7) ;
  • hématome rétro-placentaire (risque multiplié par 2) ;
  • placenta prævia (risque multiplié par 1,5) ;
  • hémorragies du deuxième et troisième trimestre de grossesse ;
  • accouchement prématuré (risque multiplié par 1,8).

Il faut également savoir que le tabagisme est une cause de diminution de la fertilité. Par ailleurs, fumer pendant la grossesse augmente le risque de parodontopathies chez la femme.

Les risques du tabac pour l'enfant

Pour le fœtus, une consommation de tabac durant la grossesse peut entraîner :

  • un retard de croissance intra-utérin (lorsqu’une femme enceinte fume de une à quatre cigarettes par jour, son bébé pèse  à la naissance 228 g de moins que ceux dont les mères ne fument pas) ;
  • des malformations (cardiaques, urinaires, du squelette...) ;
  • une mort fœtale in-utero (risque augmenté de près de 50 % avec un effet-dose, c'est-à-dire que plus la consommation est importante, plus le risque augmente, notamment au-delà de 23 cigarettes/jour) ou un décès lors de l'accouchement.

Le tabac pourrait également entrainer des troubles psychomoteurs et intellectuels chez les enfants exposés lors de la grossesse. L'exposition in utero au tabac augmenterait également le risque de développer des infections respiratoires (pneumopathies) et de l'asthme durant la petite enfance. Les risques de mort subite du nourrisson sont eux aussi augmentés.

Chez les personnes ayant été exposées in utero à la fumée du tabac, les risques de dépendance à la nicotine sont plus importants à l'adolescence comme à l'âge adulte. Cette exposition serait également responsable d'une diminution de la fertilité aussi bien chez les garçons que chez les filles.

Le tabac est également à proscrire lors de l'allaitement, car il passe facilement dans le lait maternel.

Enfin, une étude a mis en évidence que les personnes qui avaient été exposées à la fumée de cigarette pendant l’enfance avaient un risque supérieur de 31 % de décéder de BPCO.

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Bénéfices de l'arrêt du tabac pendant la grossesse

L'arrêt du tabac pendant la grossesse entraîne des bénéfices qui ont été clairement établis :

  • diminution du risque d'hématome rétro-placentaire ;
  • diminution de 10 % du risque d'accouchement prématuré ;
  • meilleur poids du bébé à la naissance.

Pour que ces bénéfices se fassent sentir, il est nécessaire de cesser de fumer dans l'idéal avant la grossesse ou au plus tard au cours du premier trimestre.

Ainsi, si la femme enceinte cesse toute consommation de tabac au plus tard à la fin du premier trimestre de grossesse, le risque global de décès de l'enfant in utero disparaît. En revanche, le risque de décès au cours de l'accouchement, lui, persiste.

Aussi dans la rubrique :

Santé et grossesse

Sommaire

Vaccins pendant la grossesse

Quels vaccins pendant la grossesse ?