/ / /

Préparation accouchement

/

Préparer l’accouchement

Préparer l’accouchement

Sommaire HAUT

Préparation accouchement

Écrit par les experts Ooreka

 

Une bonne préparation à l'accouchement permet à la femme enceinte de mieux vivre sa grossesse et se préparer à l'arrivée du bébé.

En France, huit séances de préparation à l'accouchement sont prises en charge à 100 % par l'assurance maladie (seules les préparations à l'accouchement encadrées par des médecins ou des sages femmes sont remboursées par la sécurité sociale).

Comment se passe la préparation à l'accouchement ?

La plupart des préparations à l'accouchement se composent de deux parties :

  • une information théorique expliquant l'anatomie, le déroulement de la grossesse et de l'accouchement ainsi que les suites de couche ;
  • des exercices pratiques de travail musculaire spécifique pour le dos et le périnée, un travail de respiration adapté à l'accouchement, et de la relaxation.

La présence du papa lors des séances de préparation à l'accouchement est la bienvenue, et même parfois fortement souhaitée.

Ce qu'apporte la préparation à l'accouchement

La préparation à l'accouchement permet :

  • de se préparer physiquement et psychiquement au déroulement de la grossesse et de l'accouchement ;
  • apprendre à mieux connaître son corps et les changements liés à la grossesse ;
  • apprendre les gestes et les positions qui faciliteront l'accouchement et les techniques de respiration adaptées ;
  • de répondre à toutes les interrogations qu'une maman peut se poser que ce soit concernant la grossesse, l'accouchement ou l'après-accouchement.

Si le papa a la possibilité d'assister aux séances, la préparation à l'accouchement lui permet de s'impliquer durant cette période où il peut se sentir un peu perdu et à l'écart.

La préparation à l'accouchement est également un moyen de se familiariser avec la maternité si les cours ont lieu là ou la maman va accoucher. C'est aussi un moment d'échanges et de partage (conseils, craintes, soutien...) avec d'autres futurs parents.

Les différents types de préparation à l'accouchement

Il existe différents types de préparation à l'accouchement. Le choix de la méthode qui vous convient le mieux est fonction de votre tempérament, de vos envies, du temps dont vous disposez, des conseils de votre gynécologue-obstétricien, de votre budget, des disponibilités et des propositions proches de votre domicile.

Pour savoir lesquelles sont pratiquées près de chez vous, adressez-vous à votre gynécologue ou à votre sage -femme.

Tour d'horizon des préparations à l'accouchement les plus courantes :

  • La préparation classique : elle est habituellement animée par une sage-femme et se déroule en petit groupe (un nombre de participantes inférieur à 12 est souhaitable). Aux cours d'exercices, la maman apprend comment pousser et respirer lors des contractions.
  • La préparation en piscine : elle se passe en bassin d'eau chaude. Encadrées par une sage-femme, les séances associent travail de musculation et de respiration ainsi que de la détente et de la relaxation.
  • L'haptonomie : elle consiste à apprendre aux deux parents à communiquer avec leur bébé. Le papa est très impliqué dans cette méthode de préparation à l'accouchement. L'haptonomie correspond à un apprentissage d'un langage affectif à trois (le bébé répond aux stimulations en bougeant).
  • La sophrologie : la sophrologie consiste à apprendre à se détendre et à se relaxer pour diminuer les douleurs. Lors des séances, la maman est amenée vers un état de relaxation tout en se focalisant sur des pensées positives. Cette méthode permet de maitriser les sensations et la douleur des contractions.
  • Le yoga : Lors des séances de yoga, la maman travaille des postures de bascule et d'ouverture du bassin, renforce ses muscles lombaires pour faciliter le bon déroulement de la grossesse et de l'accouchement. Elle apprend également à maitriser son souffle et des techniques de respiration adaptées.


Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides