Sommaire

 

La période de fécondité féminine est limitée à seulement quelques jours lors de chaque cycle menstruel. Connaître sa période de fécondité, c'est donc mettre autant de chance de son coté pour concevoir un enfant !

Fécondation : rencontre entre ovule et des spermatozoïdes

Pour que la fécondation puisse avoir lieu, la rencontre entre spermatozoïde et ovule est nécessaire. Quand cette rencontre est-elle la plus propice ?

Les spermatozoïdes peuvent survivre jusqu'à 3 jours dans les voies génitales féminines. Un ovule vit et reste fécondable pendant les 48 heures qui suivent l'ovulation.

Lors de chaque cycle menstruel, la rencontre entre spermatozoïde et ovule est donc limitée à une période de 5 à 6 jours. Un rapport sexuel peut être fécondant s'il a lieu dans les 3 jours qui précédent l'ovulation ou dans les 2 jours qui suivent l'ovulation.

Période de fécondité et ovulation

La date précise de l'ovulation est donc primordiale pour définir la période de fécondité !

En théorie, chez une femme qui a des cycles réguliers, l'ovulation a lieu 14 jours avant les nouvelles règles. Par exemple, pour une femme qui a des cycles de 28 jours l'ovulation aura lieu le 14e jour du cycle, pour celle qui a des cycles de 30 jours l'ovulation aura lieu le 16e jour du cycle...

En pratique, ce n'est pas aussi simple car peu de femmes ont des cycles complètement réguliers. Pour mieux connaître sa période d'ovulation il est possible de s'aider avec la méthode de la courbe de température ou des tests d'ovulation.

La méthode de la courbe de température

La méthode de la courbe de température permet de savoir si l'ovulation a bien lieu et permet d'évaluer les dates possibles des prochaines ovulations.

Cette méthode consiste à prendre sa température rectale tous les matins au réveil et de tracer une courbe avec toutes les valeurs quotidiennes. La température rectale augmente d'un demi-degré 24 à 48 heures après que l'ovule ait été libéré par l'ovaire. Il est ainsi possible, en examinant la courbe, de déterminer quand a eu lieu l'ovulation (24 à 48 heures avant le décrochage de la courbe).

L'idéal est de la renouveler pendant au moins 3 mois consécutifs pour savoir si les cycles sont réguliers ou non et connaître leur durée moyenne. Ainsi il sera plus facile d'estimer le jour prédictif de l'ovulation (14 jours avant les nouvelles règles).

La méthode de la courbe de la température permet de prouver que l'ovulation a bien eu lieu mais ne permet pas de la prédire. Les tests d'ovulation permettent quant à eux de savoir quand aura lieu l'ovulation.

On peut également utiliser la méthode Billings (par l'observation de la glaire) pour déterminer le moment de l'ovulation donc la période de fécondité.

Lire l'article Ooreka