Haptonomie et grossesse

Écrit par les experts Ooreka

L'haptonomie est une méthode qui permet aux futurs parents de communiquer avec le bébé encore dans le ventre de sa maman.

Haptonomie et grossesse

Qu'est-ce que l'haptonomie ?

L'haptonomie est aussi appelé « science et art du toucher affectif ». Elle permet aux futurs parents d'entrer en contact avec leur bébé.

La communication entre le bébé et ses parents se fait grâce à la parole et aux mains posées sur le ventre de la mère. Le bébé réagit aux différentes stimulations en bougeant, ses mouvements sont perçus en retour par les parents.

L'haptonomie est aussi une méthode de préparation à l'accouchement qui fait intervenir le papa et aide la maman à soulager les douleurs des contractions.

Début vers le 4e mois de grossesse

L'haptonomie peut être débutée dès que l'on sent le bébé bouger. En pratique, l'haptonomie peut commencer dès le 4e mois de grossesse mais ce n'est qu'à partir du 5e mois que tous les organes sensoriels du bébé fonctionnent.

Les cours ont souvent lieu en petit comité car l'haptonomie doit se pratiquer dans l'intimité. Les séances sont pratiquées par des sages-femmes ou des médecins.

Les parents apprennent à placer leurs mains et à exercer des petites pressions pour faire réagir le bébé. Les gestes appris en cours peuvent ensuite être reproduits à la maison au calme.

L'haptonomie peut aussi se pratiquer lors de l'accouchement et peut même être poursuivie jusqu'au premier anniversaire du bébé.

Haptonomie : la place du père

Le père a une place importante au cours de cette méthode. Contrairement aux autres méthodes de préparation à l'accouchement qui laissent peu de place au père, l'haptonomie lui donne un rôle privilégié.

Les pères pratiquant cette méthode seraient plus impliqués dans la grossesse et mieux préparés à la venue du bébé. Grâce au toucher affectif, l'haptonomie permet de créer un lien entre le père, la mère et le bébé durant la grossesse.



Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides