Sommaire

 

La recherche de glycosurie se fait tous les mois lors de la grossesse et a pour but de dépister une maladie due à un excès de sucre dans le sang : le diabète gestationnel.

Diabète

Article

Lire l'article Ooreka

Qu'est-ce que la glycosurie ?

La glycosurie correspond à la présence de glucose ou sucre dans les urines. Dans les urines normales, il n'y a pas de sucre.

La glycosurie est très caractéristique, bien que non spécifique, du diabète. Elle révèle une augmentation du taux de glucose dans le sang appelée hyperglycémie. En effet, lorsque l'hyperglycémie est trop élevée, le rein n'arrive plus à filtrer le glucose et le laisse passer dans les urines.

Recherche systématique tous les mois

La glycosurie est recherchée systématiquement tous les mois lors de la grossesse. Cette recherche se fait sur les urines du matin en même temps que la recherche de protéinurie.

La présence de glucose dans les urines d'une femme enceinte peut être un signe de diabète gestationnel.

Lorsqu'une analyse de glycosurie est positive, le médecin demande un recontrôle avec une prise de sang. Si besoin, une épreuve d'hyperglycémie provoquée peut être demandée, il s'agit de la mesure de la glycémie 2 heures après l'ingestion de 50 g de glucose. Le diabète gestationnel est affirmé si la glycémie dépasse un certain seuil.

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel touche environ 4 % des femmes enceintes :

  • Il s'agit d'un diabète transitoire survenant au cours du troisième trimestre de la grossesse. Cette maladie se traduit par une hyperglycémie sans gravité habituellement pour la mère mais qui peut avoir des répercussions sur le bébé.
  • Ces complications sont principalement une macrosomie foetale, c'est-à-dire un gros bébé pouvant rendre l'accouchement difficile (accouchement prématuré ou nécessité d'une césarienne).
  • L'enfant peut également souffrir d'une hypoglycémie à la naissance ou d'un défaut de maturation pulmonaire.

Le traitement du diabète gestationnel repose sur un régime diététique limitant au maximum les sucres rapides (confiture, sucre, miel, gâteaux...) :

  • Si le régime ne suffit pas à normaliser la glycémie, un traitement par insuline peut être nécessaire.
  • Ce diabète disparait après l'accouchement mais il témoigne d'une prédisposition, il risque donc de réapparaitre lors d'une prochaine grossesse ou vers la ménopause (la pratique régulière d'une activité physique diminue ce risque).

Diabète

Article

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Suivi de grossesse

Sommaire

Pour commencer

Suivi de grossesse