Fausse couche tardive

Écrit par les experts Ooreka

Les fausses couches tardives sont beaucoup moins fréquentes que les fausses couches survenant lors du premier trimestre. Cependant, elles sont souvent lourdes en conséquences psychologiques car la maman a eu pleinement le temps de s'investir dans sa grossesse.

Qu'est-ce qu'une fausse-couche tardive ?

Une fausse couche tardive survient après le premier trimestre de grossesse. Après 6 mois de grossesse on ne parle plus de fausse couche mais d'accouchement prématuré.

Une fausse couche tardive est donc un événement qui entraine le décès du foetus entre le 3e et le 6e mois de la grossesse.

Les causes des fausses couches tardives

Contrairement aux fausses couches du premier trimestre qui sont souvent liées au foetus lui-même, les fausses couches tardives sont souvent dues à des causes liées à la mère ou au placenta :

  • décollement d'un placenta anormalement implanté,
  • anomalie utérine (malformation de l'utérus, présence de fibromes, béance du col utérin),
  • pathologie maternelle chronique mal équilibrée,
  • contraction d'une infection non traitée,
  • chute grave ou un accident de voiture.

Quelle est la prise en charge des fausses couches tardives ?

Fausse couche tardive

Suivant le terme auquel a eu lieu la fausse couche tardive, la prise en charge varie.

Le curetage

Le curetage est réalisé sous anesthésie générale et nécessite une journée d'hospitalisation. Au cours de cet acte, le médecin dilate le col de l'utérus et décroche le placenta de la muqueuse utérine à l'aide d'une curette. Cet acte se pratique pour des fausses couches de moins de 14 semaines en l'absence d'expulsion spontanée complète.

L'accouchement

Après 4 mois et demi de grossesse, l'évacuation d'un foetus mort in utero se fait par accouchement. L'accouchement est alors déclenché par des médicaments.

Les parents ne sont pas obligés de voir le bébé mais ce type de fausse couche peut avoir des répercussions psychologiques importantes.

Après une fausse couche tardive

Si l'enfant est né sans vie, ou qu'il est né vivant mais non viable, ou encore s'il est mort-né après 22 semaines d'aménorrhée ou avec un poids de plus de 500 g, l'officier de l'état civil (la mairie) établit un « acte d'enfant sans vie ».

  • La famille peut alors célébrer des obsèques pour l'enfant, soit par inhumation soit par incinération.
  • La famille peut également faire inscrire l'enfant au livret de famille.
  • Il peut être bon de donner un nom à son enfant ainsi décédé.

Ces possibilités sont importantes pour pouvoir faire le deuil de sa fausse couche tardive.


Autres sujets sur Ooreka


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
thomas lagrange

ostéopathe à montpellier, quartier antigone | thomas lagrange ostéopathe

Expert

JM
jean luc martin

enseignant | particulier

Expert

BL
brandy l.

office manager

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides