Début de grossesse

Écrit par les experts Ooreka

Le début d'une grossesse, d'autant plus si c'est la première, suscite beaucoup de questionnements et de sentiments divers (joie, doute, peur...).

Les précautions à prendre au début de la grossesse

Femme apprenant qu'elle est enceinte

Dès qu'une femme pense être enceinte, elle doit prendre certaines précautions pour protéger l'embryon qui est peut être en train de se former en elle :

  • ne pas prendre de médicaments sans avis médical,
  • ne plus boire d'alcool,
  • arrêter si possible de fumer ou réduire fortement sa consommation de tabac,
  • ne plus manger de viande crue ou mal cuite ainsi que des produits à base de lait cru,
  • éviter le contact avec des personnes atteintes de maladie contagieuse,
  • prévenir le radiologue si une radiographie était prévue, ou son médecin s'il devait faire un vaccin.

Confirmer la grossesse

Les symptômes évocateurs comme l'arrêt des règles, une tension mammaire, des nausées, des troubles de l'humeur doivent faire suspecter le début d'une grossesse.

Pour confirmer la grossesse, il existe deux possibilités :

  • la réalisation d'un test de grossesse, à réaliser soi-même au domicile, le résultat peut se lire au bout de 5 minutes avec une fiabilité de 99% ;
  • la consultation d'un médecin (généraliste ou gynécologue) pour examen et prescription d'une prise de sang à faire dans un laboratoire d'analyse, le résultat est disponible au bout de quelques heures avec une fiabilité de 100 %.

L'annonce de la grossesse

Une fois la grossesse confirmée se pose la question de l'annonce. À qui et quand annoncer la bonne nouvelle ?

Il s'agit d'une question très personnelle qui dépend de l'histoire de chacun.



Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides