Sommaire

 

De nombreux obstacles, liés à la complexité du phénomène de fécondation, peuvent mener à la stérilité ou l'infertilité.

Les causes de stérilité sont nombreuses et rarement le fait exclusif de l'homme ou de la femme. Plutôt que de stérilité, on parle plus volontiers d'infertilité du couple ou d'hypofertilité.

Pour poser le diagnostic d'infertilité, on étudie les symptômes de stérilité et on réalise un test de fertilité.

Symptômes de stérilité féminine : ovaires, utérus, trompes

Les symptômes de la stérilité ou de l'infécondité féminine peuvent se situer au niveau du fonctionnement des ovaires, des trompes ou encore de l'utérus :

Symptômes de stérilité chez la femme
Troubles ovariens, troubles de l'ovulation
  • C'est la cause la plus fréquente d'infertilité ou de stérilité féminine : 1/3 des cas.
  • L'ovulation peut être absente ou irrégulière, se traduisant par des règles absentes (aménorrhée) ou irrégulières (dysménorrhée).
  • Il peut s'agir :
    • d'un dysfonctionnement de l'ovaire lui-même,
    • de troubles de l'axe hypothalamo-hypophysaire qui perturbe la maturation et la ponte ovulaire.
Anomalies des trompes de Fallope
  • L'obturation des trompes peut être un facteur de stérilité ou d'hypofécondité.
  • Si elle entrave le transport de l'ovocyte, elle empêche les spermatozoïdes d'atteindre l'ovocyte et par suite, de le féconder.
Anomalies utérines
  • La glaire cervicale est importante dans le processus de fécondation.
  • Des infections ou des troubles du col utérin peuvent modifier la glaire cervicale et perturber le passage des spermatozoïdes dans la cavité utérine.
Endométriose
  • Maladie qui correspond à des localisations anormales de la muqueuse utérine hors de l'utérus, dans les ovaires, les trompes, le péritoine.
  • Entraîne à 70 % des cas de stérilité chez la femme.
Troubles de l'implantation
  • L'ovocyte fécondé et devenu œuf ou zygote doit pouvoir s'implanter dans la cavité utérine pour s'y développer.
  • Cette nidation peut être difficile, voire impossible, en cas de malformation utérine d'origine congénitale.
  • Cela s'est observé pour les femmes nées avant 1977 et dont les mères ont été traitées au Distilbène : ce médicament a entraîné des anomalies utérines empêchant ensuite la nidation chez les filles nées de mères traitées par ce produit.

Ovogenèse

Article

Lire l'article Ooreka

stérilité masculine : anomalies et problèmes d'éjaculation

Chez l'homme, ce sont les facteurs environnementaux qui sont de plus en plus mis en cause dans la stérilité ou l'hypofertilité.

Âge et qualité du liquide spermatique

L'âge est aussi un facteur déterminant chez l'homme. Comme celui de la maternité, l'âge de la paternité devient plus tardif dans les pays développés. Or plus l'âge avance, plus la qualité du liquide spermatique se dégrade.

Diagnostic : les anomalies des spermatozoïdes

Les différents problèmes liés aux spermatozoïdes :

  • en nombre insuffisant (moins de 10 millions par millilitre de sperme) : oligospermie,
  • défaut de mobilité : asthénospermie,
  • nombre anormalement élevé de spermatozoïdes mal formés ou morts : tératospermie et nécrospermie.

Ces anomalies :

  • sont le plus souvent dues à des séquelles infectieuses, parfois à des anomalies génétiques,
  • peuvent se développer lors de maladies auto-immunes, l'organisme produisant des anticorps contre ses spermatozoïdes.
Lire l'article Ooreka

Troubles de l'éjaculation : un des symptômes de la stérilité

L'impuissance (incapacité à avoir une érection) et les troubles de l'éjaculation sont des causes d'infertilité ou de stérilité chez l'homme.

Lire l'article Ooreka

Au cours du rapport sexuel, lors de l'éjaculation, le sperme au lieu d'être déposé dans le fond du vagin peut partir dans la vessie (éjaculation dite rétrograde). L'éjaculation rétrograde est la conséquence d'affections d'ordre neurologique, de séquelles de chirurgie prostatique, etc.

Aussi dans la rubrique :

Fertilité

Sommaire