Sommaire

 

L'infertilité est une affaire de couple.

La stérilité est une affaire de couple. Mais avant de parler de stérilité, on parle d'infertilité du couple, dans laquelle l'homme et la femme sont concernés, car c'est la fertilité des deux partenaires qui définit la fertilité du couple.

Infertilité du couple : 2 ans de tentative au moins

D'une manière générale, on peut poser le diagnostic d'infertilité ou de stérilité lorsque le couple désireux d'un enfant n'a pas conçu malgré :

  • des relations sexuelles régulières et l'absence de contraception,
  • pendant un délai d'au moins 2 ans.

Le diagnostic est posé par un gynécologue spécialiste de l'infertilité après de nombreux examens et entretiens.

Lire l'article Ooreka

Environ 15 % des couples concernés par l'infertilité

On dispose de peu d'informations sur la prévalence exacte de l'infertilité. Dans les pays industrialisés, 15 % des couples vont consulter au moins une fois dans leur vie pour infertilité. La moitié de ces couples n'aura pas le nombre d'enfants qu'ils souhaitent.

On constate cependant que l'âge moyen au premier enfant a augmenté de trois ans entre les années 1970 et 2000. Une étude danoise récente montre que 17 % des femmes travaillant dans le secteur tertiaire (services) n'ont pas d'enfant à 35 ans.

Ovogenèse

Article

Lire l'article Ooreka

Stérilité ou hypofertilité : pas seulement les femmes

Il est de plus en plus difficile de savoir si les facteurs d'infertilité sont dus à des causes sociales ou biologiques.

Causes d'infertilité du couple : pas seulement les femmes

Les causes d'infertilité du couple peuvent être :

  • féminines dans 30 % des cas,
  • masculines dans 20 % des cas,
  • mixtes (à la fois féminines et masculines) dans 40 % des cas.

Dans les 10 % restants, l'infertilité ou stérilité reste inexpliquée : on parle alors d'infertilité ou de stérilité idiopathique.

Des causes d'infertilité plus complexes chez la femme

Chez l'homme, les causes d'infertilité sont assez simples, car souvent liées à une altération des spermatozoïdes.

Chez la femme, les causes peuvent être multiples : troubles de l'ovulation, anomalie des trompes de Fallope, anomalies de l'utérus, etc.

À la fin des années 1980, l'OMS (Organisation mondiale de la Santé) retrouvait comme cause d'infertilité féminine :

  • les facteurs tubaires dans 36 % des cas,
  • des troubles ovulatoires dans 33 % des cas,
  • l'endométriose dans 6 % des cas,
  • aucune cause biologique retrouvée dans 25 % des cas.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Fertilité

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider