Sommaire

Très répandue aux États-Unis, l'échographie 4D est une nouvelle technique pour visualiser le bébé dans le ventre de la femme enceinte. Critiqué par certains professionnels de santé, ce nouvel outil est principalement plébiscité par les futurs parents. Faisons le point sur les caractéristiques et l'intérêt de cette nouvelle technologie.

Qu'est-ce que l'échographie 4D ?

Couramment utilisée aux États-Unis, l'échographie 4D arrive progressivement en France. Comme l'échographie 2D et l'échographie 3D, cette technique permet de visualiser le fœtus chez la femme enceinte. Basé sur l'utilisation d'ultrasons, l'examen échographique a deux objectifs principaux :

  • Permettre aux professionnels de santé de vérifier le bon déroulement de la grossesse dont l'absence de complications et de malformations.
  • Permettre aux futurs parents de visualiser la croissance du bébé.

Avant l'arrivée de l'échographie 4D, on comptait d'ores et déjà deux types d'échographies :

  • L'échographie 2D qui permet de voir, en noir et blanc, des images en coupes ou plates du bébé.
  • L'échographie 3D qui est une évolution de l'échographie 2D et qui ajoute un paramètre de profondeur, permettant d'enrichir la vue du bébé avec du relief et de la couleur.

Après les échographies 2D et 3D, l'échographie 4D est désormais la technologie la plus avancée pour visualiser le bébé. Cette nouvelle technologie ajoute une notion de temps, d'où le nom d'échographie en quatre dimensions (4D). Cela permet notamment de visualiser le fœtus en relief et en temps réel. En d'autres termes, cela signifie qu'il est possible d'observer les mouvements du bébé dans le ventre de la future maman, ce qui était jusque-là impossible avec les outils disponibles.

Lire l'article Ooreka

Quel est l'intérêt d'une échographie 4D ?

Comme l'échographie 3D, l'utilisation de l'échographie 4D est contestée par certains professionnels de santé. En effet, ces derniers considèrent que les échographies 3D ou 4D n'apportent pas beaucoup plus d'informations qu'une échographie 2D. C'est pourquoi l'échographie 4D est plus souvent présentée comme un examen de complaisance qu'un examen médical. Dans de nombreux cas, l'échographie 4D est réalisée par les parents pour garder un souvenir de la grossesse. Contrairement à l'échographie 2D qui donne des images fixes en noir et blanc, l'échographie 4D permet de conserver une séquence du bébé en mouvement.

L'échographie 4D peut malgré tout avoir un objectif médical dans certains cas. Bien que l'échographie 2D apporte de nombreuses informations sur le déroulé de la grossesse, une échographie 4D ou 3D peut être réalisée en cas de doutes. Cet examen échographique complémentaire permet alors de conforter le diagnostic du médecin, en confirmant l'absence ou la présence d'anomalies.

Quand peut être pratiquée une échographie 4D ?

D'une manière générale, les échographies sont réalisées à trois reprises durant les neuf mois de grossesse :

  • La première échographie entre la 10e et la 12e semaine de grossesse.
  • La deuxième entre la 20e et la 22e semaine.
  • Et la dernière entre la 30e et la 32e semaine.

Malgré l'arrivée des échographies 3D et 4D, la première échographie reste l'échographie 2D. L'échographie 4D ne peut être réalisée qu'entre la 15e et la 35e semaine de grossesse. De plus, il est recommandé de demander l'avis et les conseils d'un médecin avant de pratiquer une échographie 4D. Le professionnel de santé peut notamment être en mesure d'indiquer le meilleur moment pour visualiser le bébé.

Lire l'article Ooreka

Où sont pratiquées les échographies 4D et à quels tarifs ?

Les échographies 4D sont principalement réalisées dans des centres spécialisés privés. Le prix d'une échographie 4D peut varier entre 50 et 150 € en fonction du forfait choisi. D'une manière générale, la prestation de base permet uniquement de visualiser le bébé. Le tarif augmente avec l'ajout de services tels que la prise de photos, l'enregistrement sur CD, DVD ou clé USB.

Aussi dans la rubrique :

Suivi de grossesse

Sommaire

Pour commencer

Suivi de grossesse