Sommaire

Une torsion de l’ovaire décrit un mouvement anormal de l’ovaire entraînant une torsion sur lui-même. Quels sont les signes d’une torsion de l’ovaire ? Quels sont les traitements en cas de torsion de l’ovaire ? Quelles sont les complications possibles ? Que faire pour prévenir une torsion de l’ovaire ? On répond à l'ensemble de ces questions dans notre article !

Torsion de l'ovaire : causes et symptômes

Une torsion de l’ovaire, connue aussi sous le nom de torsion ovarienne, correspond au fait que l’ovaire peut vriller sur lui-même et tordre ainsi le cordon qui assure la circulation sanguine de l'ovaire.

Causes

Le mouvement qui provoque la torsion de l’ovaire peut être la conséquence d’une taille ou d’une forme d’ovaire inhabituelles. Dans des cas plus rares, les changements hormonaux qui apparaissent en début de grossesse ou suite à un traitement en PMA (procréation médicalement assistée) peuvent également entraîner des mouvements de l’ovaire avec un risque de torsion.

Symptômes

Les signes d’une torsion de l’ovaire peuvent être de vives douleurs au niveau du bas-ventre décrites comme des coups de poignard qui surviennent de manière soudaine, des nausées, des vomissements, des douleurs dans le bas du dos et dans les cuisses, une constipation, une diarrhée ou une fièvre.

Lire l'article Ooreka

Prise en charge d'une torsion de l'ovaire

Une échographie Doppler permet de vérifier la circulation sanguine au niveau des ovaires. Si l’on constate que la circulation du sang est gênée, cela peut confirmer une suspicion de torsion de l’ovaire.

Une phase d’observation de six heures sans amélioration donne ensuite lieu à une opération. Le traitement est chirurgical et consiste à « détordre » l’ovaire afin qu’il retrouve une position normale. Si cela est jugé nécessaire, un moyen de maintenir l’ovaire dans sa position normale peut être installé.

Torsion de l'ovaire : les complications possibles

La torsion de l’ovaire entraîne une circulation sanguine réduite au niveau de l’ovaire. Si la position de torsion est maintenue trop longtemps, elle peut donc causer des dommages au niveau des tissus où la circulation du sang est coupée. Si la circulation du sang n’a pas été rétablie à temps et que les lésions sont trop importantes, une ablation de l’ovaire peut alors être requise.

Prévention en cas de torsion ovarienne

Comme on ne connaît pas précisément les mécanismes de la cause d’une torsion ovarienne, il n’y a pas de prévention à proprement dit. Cependant savoir reconnaître les signes d’une torsion de l’ovaire peut aider à poser rapidement le diagnostic. La prise en charge permet alors de traiter la torsion de l’ovaire en prenant le moins de risque de complications.

Sous le poids d’un kyste en développement, l’ovaire peut être entraîné dans un mouvement de torsion. Une surveillance de l’évolution du kyste et de l’apparition d’éventuelles douleurs permettra d’écarter un risque de torsion de l’ovaire.

Lire l'article Ooreka