Sommaire

Lors d'une grossesse, le malaise vagal est fréquent. Si il est généralement sans gravité, il convient de s'y préparer pour éviter une chute douloureuse et dangereuse pour bébé. Quelques explications pour mieux comprendre l'origine d'un malaise vagal et pouvoir l'anticiper.

Comment expliquer la survenue d'un malaise vagal pendant la grossesse ?

Le malaise vagal correspond à l'un des malaises les plus fréquents au sein de la population. Il est particulièrement fréquent chez la femme enceinte qui y est plus sensible. La survenue d'un malaise vagal s'explique par deux phénomènes : un ralentissement du rythme cardiaque et une chute de la pression artérielle.

La baisse du rythme cardiaque est due à une activité trop importante du nerf vague, d'où le nom de malaise vagal. Ce nerf est impliqué dans le système nerveux parasympathique, un des trois systèmes nerveux autonomes de l’être humain. En temps normal, le nerf vague a notamment pour fonction de ralentir le rythme cardiaque. Néanmoins, un ralentissement trop important du rythme cardiaque entraîne une baisse de la perfusion sanguine au niveau du cerveau, provoquant une perte de connaissance brève ou totale dans certains cas.

Lire l'article Ooreka

 

Qu'avez-vous pensé de la vidéo ?

 

Quelle est la fréquence du malaise vagal chez la femme enceinte ?

Fréquent chez la femme enceinte, un malaise vagal peut survenir au début et à la fin de la grossesse. Pendant le premier trimestre, la mise en place de l’embryon puis du fœtus provoque un changement hormonal avec une production plus importante de progestérone. Cela induit une fatigue plus intense, qui peut être à l’origine d'un malaise vagal. Face à ces changements, l'organisme s'habitue progressivement, ce qui rend le second trimestre moins propice au malaise vagal. Néanmoins, celui-ci peut à nouveau survenir lors du dernier trimestre en raison de la croissance importante du fœtus.

Quels sont les symptômes d'un malaise vagal pendant la grossesse ?

Pour anticiper la survenue d'un malaise vagal pendant la grossesse, il est important de savoir identifier les signes avant-coureurs. Ces derniers sont généralement identiques aux symptômes ressentis lors d'un malaise en dehors d'une grossesse, à savoir :

Que faire en cas de malaise vagal pendant la grossesse ?

Lorsque certains de ces symptômes se font ressentir, il est conseillé aux femmes enceintes de s'asseoir ou de rester assises. Lorsque cela est possible, l'idéal est de s'allonger et de surélever les jambes pour permettre un meilleur retour sanguin vers le cœur et le cerveau.

Lire l'article Ooreka

Comment éviter un malaise vagal pendant la grossesse ?

Quelques conseils peuvent aider les femmes enceintes pour limiter la survenue d'un malaise vagal. Il est notamment conseillé aux femmes enceintes :

  • D'éviter la station debout pendant de longues périodes.
  • D'éviter de rester dans un espace chaud et confiné.
  • D'une manière générale, il est recommandé aux femmes enceintes de privilégier le repos car la grossesse constitue une période de grande fatigue.

Aussi dans la rubrique :

Santé et grossesse

Sommaire

Vaccins pendant la grossesse

Quels vaccins pendant la grossesse ?

Ces pros peuvent vous aider