Massage du périnée avant l'accouchement

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Dans l'Antiquité et chez les peuples donnant une grande place aux femmes, les futures mères massaient leur périnée avec leur sage-femme en fin de grossesse et pendant la naissance pour l'assouplir et lui donner une meilleure élasticité. Ce rituel secret et intime inspire les femmes européennes. On vous en parle tout de suite du massage du périnée avant l'accouchement dans notre article.

Massage du périnée avant l'accouchement : le rôle du périnée

Le périnée, encore appelé plancher pelvien, est comme un hamac : il est constitué d'un ensemble de muscles et de ligaments superposés et entrecroisés qui habitent le bassin osseux et le ferment. Ses muscles peuvent s'étirer et s'étendre.

Le périnée commence au-dessus du clitoris, puis va jusqu'au-delà de l'anus, en direction du coccyx. Trois orifices le traversent : l'urètre, le vagin et l'anus.

Pendant la grossesse, sous le poids du bébé, il s'affaisse. Le jour de la naissance, il s'emplit (c'est-à-dire se déploie) puis s'ouvre au passage de l'enfant. Au fur et à mesure que la grossesse avance, les hormones favorisent l'assouplissement des muscles du périnée.

Utilité du message du périnée avant l'accouchement

Masser le périnée permet de le préparer au passage du bébé au moment de la naissance.

Le massage vous aide vous aider à respirer profondément en conscience. Une fois le périnée assoupli et rendu moins fragile, il permet aux tissus d'être mieux vascularisés, donc mieux nourris et oxygénés. Masser son périnée permet aussi de ressentir et apprivoiser ce lieu intime de passage pour l'enfant, d'en comprendre sa réalité et sa fonction.

Enfin, il favorise la récupération après l'accouchement, afin de retrouver une continence et une vie intime amoureuse non douloureuse, sans appréhension.

Préparation du périnée à l'accouchement

Le massage du périnée débute à partir de la 34e semaine de grossesse et peut se pratiquer chaque jour pour une durée de 2 à 5 minutes environ.

Pour le massage, choisissez par exemple une huile fabriquée à base d'huile d'amande douce de très bonne qualité (l'huile doit être compatible avec les muqueuses périnéales et vaginales). L'huile va aussi nourrir les tissus.

Les premières fois, vous pouvez prendre le temps de regarder votre périnée avec un miroir pour en découvrir ses mouvements de contraction et de relâchement, ce qui vous invite à visualiser le moment de l'accouchement.

Après avoir vidé votre intestin et votre vessie, pratiqué une toilette intime, lavé minutieusement vos mains (vos ongles doivent être très courts), retirez-vous au calme puis installez-vous confortablement et tranquillement dans un lieu où vous vous sentez bien, dans une position qui vous correspond (en vous allongeant et en surélevant vos jambes sur un coussin, ou bien en restant debout avec un pied posé sur une chaise, ou encore accroupie) :

  • versez quelques gouttes d'huile de massage sur votre pouce, votre majeur et votre index ;
  • effleurez d'abord délicatement avec des gestes circulaires, le tissu externe de votre périnée ;
  • puis introduisez doucement votre pouce dans le vagin, et massez par pressions les parois inférieures du vagin dans la zone de la commissure des petites lèvres. Réalisez aussi de légers balancements et de fines rotations.

Massage du périnée avant l'accouchement : dans quels cas est-il déconseillé ?

Le massage du périnée est déconseillé :

Aussi dans la rubrique :

Déroulement de l’accouchement

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider