Sommaire

Aujourd'hui, devant un couple consultant pour infertilité, le protocole préconise des tests aussi bien auprès des femmes que des hommes. En effet, environ 25 % des causes d'infertilité d'un couple ont des causes masculines. Parmi ces causes, on retrouve l'azoospermie, qui touche 1 % des hommes. Le point maintenant !

Azoospermie : définition

Composition du sperme

Le processus de fabrication des spermatozoïdes, la spermatogenèse, se déroule pendant 74 jours. Les spermatozoïdes sont fabriqués dans les tubes séminifères puis véhiculés via le canal épidydimaire et le canal déférent (celui sortant des testicules). Ils sont mélangés au liquide séminal provenant de la prostate et des vésicules séminales, ce qui forme ainsi le sperme.

Trois hormones principales interviennent dans le processus de spermatogénèse : la testostérone, la LH et la TSH.

La composition d'un éjaculat dit « normal » est la suivante :

  • volume : 2 à 5 ml ;
  • nombre : 50 à 180 millions de spermatozoïdes ;
  • mobilité des spermatozoïdes : 80 % à l'émission et 60 % après 4 heures ;
  • morphologie des spermatozoïdes : 60 à 80 % de formes normales ;
  • pH : 7,6 à 8,2 ;
  • fructose : supérieur à 1g/l.

Caractéristiques de l'azoospermie

Une azoospermie est une absence totale de spermatozoïdes dans le sperme.

On recense deux sortes d'azoospermie :

  • L'azoospermie excrétoire ou obstructive lorsqu'elle est due à une obstruction sur les voies génitales masculines (épidydime, canal déférent, vésicules séminales ou prostate). Elle représente 35 à 40 % des cas.
  • L'azoospermie sécrétoire, par absence de fabrication des spermatozoïdes, qui représente 60 à 65 % des cas.
Lire l'article Ooreka

Causes et symptômes de l'azoospermie

L'azoospermie peut se manifester par des malformations congénitales des voies génitales masculines (canaux déférents, vésicules séminales), par une éjaculation rétrograde (le sperme n'est pas envoyé à l'extérieur mais dans la vessie) ou des troubles sexuels en lien avec un problème hormonal.

Le symptôme le plus évident étant l'infertilité qu'elle cause. Les différentes causes recensées pouvant causer une azoospermie excrétoire ou sécrétoire sont :

  • Une anomalie génétique, qui représente 1 azoospermie sur 5. Elle peut concerner le nombre de chromosomes (ex : le syndrome de Klinefelter), la structure des chromosomes (translocations, micro-délétions...) ou les gènes proprement dits (ex : présence du gène CFTR de la mucoviscidose).
  • Une obstruction ou une absence des voies spermatiques dues à des malformations congénitales, aux séquelles d'infections génitales, à des tumeurs des voies sécrétrices, un antécédent de chirurgie ou de radiothérapie pelvienne, une tumeur de la prostate.
  • Une insuffisance du fonctionnement des testicules due à des déficits congénitaux, des maladies générales chroniques, tumeurs, traumatismes...
  • Une anomalie de la production des spermatozoïdes au niveau des testicules dues à des anomalies chromosomiques, des tumeurs.
Lire l'article Ooreka

Diagnostic et traitement liés à l'azoospermie

Pour poser le diagnostic d'une azoospermie, il faut réaliser deux spermogrammes à 3 mois d'intervalle. Il faut centrifuger le liquide séminal et rechercher la présence de spermatozoïdes dans le culot de la centrifugation de chacun des examens. La recherche s'effectue par observation directe d'une lame colorée.

Le bilan clinique, l'interrogatoire et d'éventuels examens complémentaires (échographie-doppler testiculaire et des vaisseaux spermatiques, ponction épididymaire, biopsie testiculaire, dosages hormonaux et sanguins) permettront de rechercher le type et la cause de l'azoospermie, d'établir un pronostic quant à la possibilité de trouver des spermatozoïdes permettant d'aboutir le projet d'une grossesse.

La recherche est également active pour mettre au point un test diagnostique fonctionnant sur les marqueurs biologiques et permettant d'évaluer les chances de succès d'une biopsie testiculaire, dans le cas d'une azoospermie sécrétoire. Dans le cas d'une azoospermie obstructive, la chirurgie permet, dans la plupart des cas, de rétablir une circulation normale des spermatozoïdes.

Les azoospermies sécrétoires sont plus compliquées à traiter et se soldent souvent par une infertilité. Il faut alors se tourner vers d'autres solutions pour combler un désir d'enfant (adoption, don de sperme). La distinction entre azoospermie excrétoire et sécrétoire est importante car elle peut conduire à des prises en charge thérapeutique différentes.

Aussi dans la rubrique :

Fertilité

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider