Utérus

Écrit par les experts Ooreka

Getty / KatarzynaBialasiewicz

L'utérus est symbole de féminité et de maternité. C'est l'organe qui accueille et abrite le bébé au cours de la gestation. Il se métamorphose tout au long de la vie. Cet article vous explique son rôle et ses éventuelles anomalies.

Définition et anatomie de l'utérus

Utérus : petit cœur de la femme

L'utérus, organe creux logé dans le petit bassin (ou pelvis), à la forme d'une poire renversée, se situe entre la vessie en avant, et le rectum en arrière... Il se partage en deux parties séparées par un léger rétrécissement appelé isthme utérin : le corps et le col, en forme de cylindre : il permet la communication entre le vagin et l'intérieur de l'utérus.

En haut, l'utérus (ou fond utérin) se prolonge par les cornes utérines, puis les trompes de Fallope qui conduisent aux ovaires. C'est par ce chemin que les spermatozoïdes remontent pour rencontrer l'ovocyte. En bas, l'utérus se poursuit par le vagin par l'intermédiaire du col de l'utérus.

L'utérus est maintenu dans le pelvis par un système de ligaments, et par les muscles releveurs et les muscles du plancher pelvien (périnée). Il est enfin très vascularisé.

À noter : l'utérus mesure 8 cm par 4 cm. Il est aplati d'avant en arrière.

Positions de l'utérus

De manière habituelle, l'utérus est fléchi vers l'avant : il est antéversé ou antéfléchi. Mais, moins souvent, il peut être orienté vers l'arrière : il est alors rétroversé.Parfois, il peut être aligné avec la cavité vaginale.

À noter : l'utérus est rétroversé chez 20 à 30 % des femmes, mais cela n'a pas de conséquences pour leur grossesse.

Quel est le rôle de l'utérus ?

La paroi externe de l'utérus est enveloppée d'un muscle lisse : le myomètre. Celui-ci se contracte pendant l'accouchement pour aider à l'expulsion du bébé. La paroi interne de l'utérus est tapissée d'une muqueuse : l'endomètre. L'endomètre, pendant le cycle menstruel, est très sensible aux flux des hormones ovariennes et change d'épaisseur.

À chaque cycle féminin, il s'épaissit pour une éventuelle grossesse, et s'enrichit de vaisseaux sanguins. S'il y a fécondation, l'embryon se nide dans l'utérus, et l'endomètre poursuit son développement afin d'abriter le fœtus. Mais s'il n'y a pas de fécondation, l'endomètre régresse progressivement et s'élimine par le vagin : ce sont les règles. L'endomètre redevient plus fin. Un autre cycle commence.

Lors d'une grossesse, la croissance du bébé provoque la distension de l'utérus. Sa taille augmente de 8 cm de long à 35 cm. Pendant l'accouchement, les contractions utérines, fortes et régulières notent le début du travail qui mène à la naissance.Le col de l'utérus s'efface, se dilate pour que le bébé puisse naître. Après sa naissance, et après l'expulsion du placenta, le muscle utérin se rétracte, l'utérus reprend ses dimensions deux mois après l'accouchement.

Anomalies éventuelles de l'utérus

On connaît à ce jour plusieurs anomalies possibles de l'utérus :

  • Les polypes : ce sont des excroissances de petites tailles générées par la prolifération intempestive de la muqueuse de l'utérus. Ils sont souvent bénins, mais peuvent aussi être liés à un cancer.
  • Le fibrome : c'est une excroissance bénigne dans la majorité des cas, qui touche le muscle de l'utérus. Il touche 50 % des femmes après 40 ans. Certains fibromes provoquent des saignements, des douleurs dans le ventre, ou empêchent la fécondité. Si les fibromes altèrent la fécondité, un traitement médicamenteux est généralement suffisant. Les fibromes plus volumineux nécessitent toutefois une intervention chirurgicale.
  • Les autres tumeurs de l'utérus : cancer du col de l'utérus, cancer de l'endomètre.
  • L'endométriose : c'est le développement de l'endomètre en dehors de la cavité de l'utérus.
  • Malformations de l'utérus : l'utérus peut parfois présenter une anomalie : aplasie (arrêt de développement), hypoplasie (il s'agit d'un petit utérus), utérus cloisonné, hémimatrice, utérus communicants, malformation congénitale du col et de l'isthme, etc.
  • Les infections de l'utérus : infection du col, ou cervicite ; infection de l'endomètre ou endométrite, que l'on rencontre principalement chez la jeune femme.

Différentes méthodes existent pour explorer l'utérus comme l'échographie, l'IRM, le scanner, l'hystérographie, et deux méthodes principales d'intervention sont possibles :

  • L'hystéroscopie opératoire laisse l'utérus intègre, car elle intervient par les voies féminines naturelles.
  • L'hystérectomie, ou ablation de l'utérus : l'utérus est enlevé lors de certains cancers ou de l'existence de gros fibromes. Là, le cycle hormonal peut continuer. En revanche, il n'y a plus de règles, et la femme ne peut plus tomber enceinte.



Pour aller plus loin


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !