Perte de poids pendant la grossesse

Sommaire

Il arrive parfois de perdre du poids pendant la grossesse, notamment lors du premier trimestre. Ce phénomène, s’il inquiète parfois les futures mères, est pourtant tout à fait normal. Il est même plus fréquent qu’on ne le pense, surtout chez les femmes en surpoids.

Pourquoi perd-on du poids ?

Lors du premier trimestre, il n’est pas rare que les femmes enceintes perdent du poids, même sans le vouloir. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce phénomène.

Un apport calorique plus chaotique

Au début de la grossesse, les nausées et les vomissements rendent parfois l’alimentation plus délicate, surtout le matin. En manquant d’appétit ou en rejetant ce qu’elles avalent, les femmes enceintes réduisent leur apport en calories. Elles puisent alors naturellement dans leurs réserves de graisse pour nourrir l’enfant à naître. 

Lire l'article Ooreka

Un changement de mode de vie

De la même manière, certaines femmes sont enclines à s’alimenter de manière plus équilibrée lorsqu’elles sont enceintes. Ce changement, même s’il n’est pas toujours conscient, peut influer sur la perte de poids.

On note également que certaines femmes font davantage d’exercice lorsqu’elles attendent un enfant.

Perte de poids : qui est concerné ?

Les femmes en surpoids ont davantage tendance à perdre du poids en début de grossesse, sachant que « la prise de poids pendant la grossesse [serait] beaucoup moins associée au risque de complications que le poids avant la grossesse » proprement dit. Après neuf mois, leur prise de poids sera d’ailleurs souvent moindre que celle des femmes dont l’IMC est plus faible et « il semblerait qu'une femme obèse puisse prendre peu de poids pendant la grossesse sans que cela ne soit délétère ».

Pour avoir un ordre d'idée, et même si, en France, il n’existe pas de recommandations officielles concernant la prise de poids durant la grossesse, on peut se fier aux recommandations actuelles de l'US National Academy of Medicine (NAM) :

  • pour les femmes en sous-poids (IMC < 18,5), la prise de poids pendant la grossesse devrait être de 14 à moins de 16 kg ;
  • pour celles ayant un poids normal (18,5 < IMC < 24,9) de 10 à moins de 18 kg ;
  • pour celles en surpoids (25 < IMC < 29,9) de 2 à moins de 16 kg ;
  • pour celles ayant une obésité de classe 1 (30 < IMC < 34,9) de 2 à moins de 6 kg ;
  • pour une obésité de classe 2 (35 < IMC < 39,9) de 0 à 4 kg ;
  • pour une classe 3 (IMC ≥ 40) de 0 à moins de 6 kg.

Cependant, lors des premiers rendez-vous à la maternité, les futures mamans seront pesées et leur poids sera suivi tout au long de leur grossesse. Les équipes médicales seront donc à même de repérer les éventuelles anomalies pouvant survenir. Car une perte de poids trop importante peut parfois inquiéter. 

À quelle étape de la grossesse perd-on du poids ?

De manière générale, la perte de poids intervient au cours des premiers mois de grossesse, souvent durant le premier trimestre.

À partir du deuxième trimestre, la tendance s’inverse et la prise de poids démarre ou s’accentue. C’est aussi à partir du quatrième mois que les nausées ont tendance à diminuer.

Éviter les régimes

Il n’est pas conseillé de suivre un régime lorsqu’on attend un enfant. En dessous de 5 kg pris pendant la grossesse, les risques d’accouchements prématurés sont d’ailleurs augmentés. 

Par ailleurs, en abaissant les apports en aliments durant la grossesse, des carences en nutriments peuvent affecter le bébé. S’il est touché, à la naissance, celui-ci peut présenter des problèmes de poids et posséder un système immunitaire moins performant. 

Pour autant, les femmes en sous-poids, en surpoids ou obèses avant la grossesse peuvent choisir d’examiner leurs besoins énergétiques avec un professionnel afin d’aboutir à un équilibre alimentaire.

Aussi dans la rubrique :

Santé et grossesse

Sommaire

Vaccins pendant la grossesse

Quels vaccins pendant la grossesse ?