Sommaire

L'échographie du troisième trimestre de grossesse se pratique généralement entre la 28e et la 32e semaine de grossesse. Elle est l'échographie de « bien-être fœtal » où tous les organes du bébé sont observés, et complète l'étude morphologique réalisée au cinquième mois.

Déroulement de l'échographie du troisième trimestre de grossesse

Cette échographie permet de s'assurer de la bonne croissance du bébé et de sa mobilité, et de rechercher des anomalies d'apparition tardive. N'oubliez pas d'apporter le compte-rendu à votre sage-femme ou votre médecin-obstétricien au moment de votre accouchement.

Cette échographie ne demande pas de préparation particulière, la vessie ne devant pas être pleine. Elle dure une trentaine de minutes.

Lire l'article Ooreka

Échographie du troisième trimestre : à quoi ça sert ?

L'échographie donne beaucoup d'indications concernant le bébé, la grossesse et les organes et tissus pelviens de la femme enceinte.

Santé du bébé

L'échographie estime le poids de l'enfant et celui qu'il aura à terme ; vérifie son activité cardiaque (les battements par minute) ; mesure le diamètre bipariétal, c'est-à-dire la mesure d'un côté à l'autre de la tête, la distance entre le front et l'arrière de la tête (occiput), la circonférence abdominale et celle de la tête, la longueur du fémur, le septum cardiaque (SIV); calcule la vitesse de circulation du sang dans le cordon et le cerveau ; vérifie la colonne vertébrale, l'estomac, les reins, la vessie, le cœur, la crosse aortique, le nez, les lèvres, etc. ; détermine la présentation de l'enfant : céphalique (tête), siège ou transversale.

À ce stade de la grossesse, les membres du bébé sont plus difficiles à voir car ils sont repliés et ne peuvent plus être observés dans leur totalité.

Santé de la mère

L'échographie contrôle le placenta : sa taille et sa forme, sa place dans l'utérus, sa distance par rapport au col, s'il ne se décolle pas, s'il n'y a pas la présence d'un hématome. Si le placenta est placé trop bas et trop près du col, il peut entraîner une hémorragie au moment de la naissance ; dans ce cas, une surveillance particulière est mise en place ;

L'opérateur en charge de l'échographie vérifie aussi les membranes, observe la quantité de liquide amniotique, effectue un doppler de l'artère utérine, regarde le col (sa longueur et s'il est précocement dilaté) , l'utérus et les ovaires, cherche la présence d'adénopathies (ganglions), de kystes, de fibromes, de sang, etc.

Échographie du troisième trimestre : autres usages possibles

L'échographie, dans certaines circonstances, va être utile lors d'une amniocentèse : elle va guider le praticien pour réaliser des dépistages, des prélèvements de liquide amniotique.

Aussi dans la rubrique :

Suivi de grossesse

Sommaire

Pour commencer

Suivi de grossesse