Sommaire

 

Il existe deux types de test de grossesse : le test urinaire et le test effectué en laboratoire par prélèvement sanguin. Ces tests de grossesse sont basés sur la détection d'une hormone : l'HCG (Human Chorionic Gonadotropin). Qu'est-ce qui caractérise un test de grossesse pas cher ?

L'hormone HCG

Son rôle est de stimuler la sécrétion adaptée pour une grossesse de progestérone et d'œstrogènes.

Produite par l'œuf puis le placenta dès la fécondation, l'hormone HCG est détectable dans le sang maternel 48 heures après l'implantation de la grossesse dans l'utérus. Son taux double tous les deux jours jusqu'à la sixième semaine de grossesse, où il chute puis se maintient jusqu'à l'accouchement. 

Cette hormone ne témoigne pas de la vitalité du fœtus et peut être présente en cas de grossesse extra-utérine ou dans les premiers temps d'une fausse couche spontanée. 

Taux d'HCG selon le stade de la grossesse
Première semaine de 10 à 30 mIU/mL
Deuxième semaine de 30 à 100 mIU/mL
Troisième semaine de 100 à 1000 mIU/ml
Quatrième semaine   de 1000 à 10 000 mIU/ml
Deuxième, troisième mois de 10 000 à 100 000 mIU/ml
Second trimestre de 10 000 à 30 000 mIU/ml
Troisième trimestre de 5000 à 15 000 mIU/ml

Test urinaire de grossesse

Les tests urinaires de grossesse détectent l'hormone HCG dans les urines à partir d'un certain seuil, variable selon le type de test. Elle doit donc être présente en quantité suffisante dans l'urine pour être détectée. 

Disponibles en pharmacie sans ordonnance, en grande surface ou sur internet, leur prix varie généralement de 1 à 20 €. En outre, ils ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale.

Fiabilité des tests urinaires de grossesse selon leur prix

Qu'ils soient vendus en pharmacie ou sur internet, les tests de grossesse sur le marché se valent donc tous en termes de fiabilité, estimée à 97 % à condition de bien suivre les instructions. C'est le seuil de détection qui peut varier : un test vendu plus cher détectera plus tôt une grossesse. 

Les tests vendus en pharmacie ont comme avantage d'être accompagnés de conseils du pharmacien, ils peuvent être plus sensibles et d'utilisation plus facile que ceux vendus en grande surface ou sur internet. Mais quel que soit le prix, ils sont fiables.

Dans tous les cas, un test urinaire peut être positif en l'absence de grossesse dans les cas suivants : 

  • présence de protéine ou de sang dans les urines ;
  • prise de certains médicaments : benzodiazépine, neuroleptique ;
  • dosage de moins de 15 jours après une stimulation hormonale dans le cadre d'une aide médicale à la procréation ;
  • erreur de manipulation : recueil des urines dans un récipient lavé avec du détergent.

Un test urinaire peut être négatif malgré une grossesse si les urines sont très concentrées, par exemple en cas de déshydratation, ou s'il est effectué trop tôt. Il faut aussi faire attention à la date de péremption qui le rend inefficace.

Pour conclure, si le test est positif, la grossesse est quasiment certaine. S'il est négatif, il se peut que ce soit un faux négatif s'il a été effectué trop tôt. Dans le doute, et en cas de symptômes de grossesse, il faut recommencer le test quelques jours après. En effet, le moment entre la fécondation et la production de l'hormone HCG varie d'une femme à l'autre.

Les différents types de tests urinaires de grossesse

Les tests urinaires de grossesse diffèrent par leur seuil de détection de l'hormone HCG et peuvent être utilisés plus ou moins tôt avant le retard des règles. Mais ces tests dits « précoces » doivent néanmoins être utilisés avec précaution : ils ne détectent qu'une grossesse sur deux quatre jours avant la date présumée de début de règles. 

Les tests avec estimation de l'âge de la grossesse doivent aussi être interprétés avec prudence. Le taux d'HCG diffère d'une femme à l'autre pour un même stade de grossesse. 

La deuxième différence entre les tests de grossesse est leur forme :

  • mode de lecture (ligne ou écran digital) ;
  • temps d'imprégnation dans l'urine (de 5 à 20 secondes) ;
  • temps de lecture (3 à 5 minutes) ;
  • facilité d'utilisation.

Mais la sensibilité et la fiabilité des différents tests sont globalement similaires : optimaux dès le premier jour du retard des règles.

Lire l'article Ooreka

Test de grossesse effectué au laboratoire

Un examen effectué en laboratoire est fiable à 100 % et est nécessaire pour faire une déclaration de grossesse et s'inscrire dans une maternité. Il s'effectue sur prescription médicale et est pris en charge par l'Assurance Maladie. Plus précis, il pourra dater avec précision le début de la grossesse et la détecte dès le septième jour après le rapport fécondant.

Le test de grossesse au laboratoire est non seulement gratuit, il est nécessaire pour diagnostiquer une grossesse de manière sûre.

Lire l'article Ooreka