Aliments interdits pendant la grossesse

Sommaire

Au cours de la grossesse, il est important de surveiller son régime alimentaire. Deux maladies liées à l’alimentation peuvent avoir des conséquences néfastes sur la grossesse : la listériose et la toxoplasmose. On fait le point avec vous sur les aliments interdits pendant la grossesse, et les maladies qui en découlent !

Aliments interdits pendant la grossesse : le cas de la listériose

Symptômes liés à la listériose

La listériose est potentiellement mortelle pour le fœtus. C'est une maladie infectieuse due à une bactérie, Listeria monocytogenes, potentiellement grave. En France en 2012, on a recensé près de 350 cas de listériose :

  • Chez l’adulte, une listériose se traduit par une méningite.
  • Chez la femme enceinte, l’infection est en général sans conséquence pour la mère et ressemble à un épisode grippal. En revanche, le nouveau-né infecté peut présenter des signes cutanés, une détresse respiratoire et des signes neurologiques.
  • Il existe un traitement antibiotique, d’autant plus efficace qu’il est administré rapidement. Cependant, l’évolution peut être fatale même en cas de traitement adapté et précoce.

Il n’existe à ce jour, pas de vaccination optimale pour la prévention de la listériose. On recommande donc de prévenir le risque d’infection.

Listériose et recommandations alimentaires

Listeria monocytogenes est présente dans l’eau, le sol et les végétaux. Ainsi, de nombreux aliments sont à risque de transmission.

On recommande d’éviter la consommation de certains aliments : les produits de charcuterie en gelée, rillettes, pâtés, foie gras, les fromages au lait cru, les poissons fumés, coquillages crus, surimi, tarama et les graines germées crues…

D’autres mesures hygiéno-diététiques sont à observer :

  • bien cuire les aliments d’origine animale ;
  • enlever la croûte des fromages ;
  • laver soigneusement les fruits/légumes et herbes aromatiques ;
  • recuire jusqu’à ébullition les produits achetés prêts à consommer « traiteur » ;
  • veiller à l’hygiène alimentaire : propreté du réfrigérateur, date de péremption...

Enfin, la contamination des aliments par Listeria monocytogenes est favorisée par l’allongement de la chaîne du froid. Veuillez donc à ce que la température de votre réfrigérateur soit inférieure à 4°C.

Alimentation et grossesse : zoom sur la toxoplasmose

Toxoplasmose : qu’est-ce que c’est ?

La toxoplasmose est également une maladie potentiellement mortelle pour le fœtus. Cette maladie infectieuse due à un parasite Toxoplasma gondii est à priori bénigne mais potentiellement dangereuse pour les personnes fragiles et le fœtus.

  • 80 % des individus atteints, y compris les femmes enceintes, ne ressentent aucun symptôme. Après contamination, les personnes touchées restent immunisées toute leur vie. Si une femme enceinte est immunisée, elle protégera donc son bébé d’une infection à Toxoplasma gondii.
  • C’est chez l’adulte immunodéprimé que la toxoplasmose peut être responsable d’anomalies neurologiques telles que l’épilepsie, la paralysie de membre, etc.
  • Chez la femme enceinte, l’infection passe en générale inaperçue. En revanche, les conséquences sont plus sévères pour le fœtus : mort in utero, accouchement prématuré, séquelles neurologiques, choriorétinite (atteinte de la rétine) développée à la naissance, dans l’enfance, voire même à l’âge adulte.
  • On dispose d’un traitement antibiotique, utilisable chez la femme enceinte mais la meilleure mesure reste de prévenir l’infection.

On demande donc, en début de grossesse, une sérologie toxoplasmose afin de conseiller les femmes non immunisées à limiter les risques de contamination par Toxoplasma Gondii.

Recommandations particulières en cas de toxoplasmose

Toxoplasma Gondii est présent dans le sol, dans la viande et est porté par les chats. Pour toutes les femmes enceintes non immunisées, on recommande donc certaines mesures :

  • consommer la viande bien cuite ou après plusieurs jours au congélateur ;
  • laver soigneusement les fruits et légumes souillés de terre ;
  • éviter les contacts avec les chats et leurs excréments.

Dès que vous prenez connaissance de votre grossesse, rendez-vous chez votre médecin traitant afin d’être informée et accompagnée au mieux.

Aussi dans la rubrique :

Santé et grossesse

Sommaire

Vaccins pendant la grossesse

Quels vaccins pendant la grossesse ?