Sommaire

Les contractions de Braxton Hicks représentent des étirements puis des relâchements utérins en vue de préparer le travail. Elles ne sont pas le signe du début du travail. Certaines femmes enceintes les ressentent, d'autres non. En fin de grossesse, comme leur intensité et leur fréquence augmentent, il peut être difficile de les différencier des contractions du début du travail. Observons-les de près dans notre article.

Contractions de Braxton Hicks : qu'est-ce que c'est ?

Intermittentes et physiologiques

Elles sont aussi appelées fausses contractions. C'est le docteur Braxton Hicks qui les a décrites en 1872.

En effet, ces contractions sont naturelles. Elles se manifestent comme une impression de serrement dans le ventre sous forme de tensions musculaires utérines passagères (en mettant vos mains à plat sur votre ventre, vous le sentez se durcir). Elles sont fréquentes (environ 10 par jour). Certaines futures mamans les perçoivent aux alentours de 16 semaines, mais elles sont en fait présentes dès 7 semaines. Elles peuvent toutefois être favorisées par :

  • certains sports ;
  • un rapport sexuel, un orgasme ;
  • de la fatigue ;
  • de l'anxiété ;
  • des changements de position et d'activité.

Avis scientifiques nuancés

Certains médecins estiment que ces contractions agissent sur le col de l'utérus et préparent son effacement (amincissement) puis sa dilatation (ouverture).

D'autres pensent que ces fausses contractions n'ont pas d'effet sur le col de l'utérus.

La différence entre contractions de Braxton Hicks et vrai travail ?

Il peut être difficile de faire la différence entre le faux travail et le vrai travail. Dans un faux travail, le col de l'utérus ne se modifie pas, et la sage-femme le confirme par un examen vaginal.

Les contractions de Braxton Hicks :

  • Elles sont inconfortables, et pas forcément douloureuses. Elles peuvent se ressentir comme une « bande douloureuse qui parcourt l'abdomen ». Les douleurs du travail, elles, se diffusent davantage dans le bas du dos et ressemblent à des crampes/douleurs de règles, avec une sensation de pression dans la zone pelvienne ;
  • Elles sont moins douloureuses et n'augmentent pas en intensité comme les contractions du travail où tout le ventre est dur ;
  • Elles sont irrégulières, de courte durée, ne se rapprochent pas les unes des autres et peuvent même s'arrêter. Les contractions du travail sont espacées de 15/20 minutes au commencement, puis progressivement toutes les 5 minutes et peuvent durer entre 30 et 90 secondes ;
  • Elles peuvent s'arrêter si vous bougez ou changez de position, alors que les contractions du travail continuent.

Contractions de Braxton Hicks : quand contacter la sage-femme, le médecin ou la maternité ?

Téléphonez à la maternité pour demander conseil lorsque des contractions surviennent avant la 37e semaine, car elles peuvent être le signe d'une menace d'accouchement prématuré (MAP) ou d'un début de travail précoce, et/ou être accompagnées :

  • de perte de sang ;
  • de perte de liquide clair ;
  • de pertes vaginales visqueuses ressemblant à de la gélatine (c'est le bouchon muqueux qui est libéré) ;
  • de douleurs et/ou de crampes dans le bas du dos.

Après 37 semaines d'aménorrhée, contactez également la maternité si :

  • vous perdez les eaux ;
  • votre bébé bouge moins ou plus lentement ;
  • vous saignez.
Lire l'article Ooreka

Autres douleurs au ventre (à ne pas confondre avec les contractions de Braxton Hicks)

Certaines douleurs peuvent ressembler à des contractions ;

  • douleurs ligamentaires (les ligaments retiennent l'utérus) : elles se reconnaissent par des douleurs au niveau du bas du ventre. Elles apparaissent  lors d'une grande marche, d'un effort, ou bien pendant la nuit en vous tournant. Elles sont sans danger ;
  • infection urinaire : elle provoque une douleur de dos ou de ventre et s'accompagne de brûlures à la miction et de fièvre ;
  • crampes intestinales générées par une constipation ou une diarrhée : la douleur abdominale est partout ;
  • brûlures d'estomac ressenties en haut du ventre.

Aussi dans la rubrique :

Déroulement de l’accouchement

Sommaire