Sommaire

Quelques heures ou quelques minutes après l'accouchement, selon les femmes, des douleurs semblables à celles des règles reviennent et restent présentes trois à cinq jours, voire même quinze jours. Ce sont les tranchées, ou contractions qui permettent à l'utérus de « cicatriser les brèches vasculaires » provoquées par la naissance. Alors les saignements s'arrêtent.

Accouchement : juste avant les tranchées, la délivrance

Quinze à vingt minutes après la naissance de l'enfant, le placenta se décolle du fond de l'utérus. Un filet de sang qui provient de la paroi de l'utérus, glisse entre elle et le placenta pour détacher celui-ci avec les membranes qui enveloppaient le bébé. Le placenta et les membranes sont alors expulsés, c'est ce que l'on appelle la délivrance.

Lorsque la délivrance est terminée, l'utérus se contracte afin de spontanément et naturellement ligaturer les vaisseaux qui nourrissaient le placenta. C'est aussi ce que l'on appelle les tranchées.

Accouchement et tranchées : à quoi servent-elles ?

Les tranchées, « ultimes contractions », sont le signe que l'utérus reprend sa place normale dans le bassin maternel : on dit qu'il involue.

L'utérus est un organe parfaitement contractile :

  • Il se rétracte au moment de l'accouchement, ce qui provoque des contractions.
  • Et il se contracte ensuite, pour reprendre sa taille normale ». (professeur René Frydman, gynécologue obstétricien) .

Les tranchées permettent à l'utérus de retrouver sa taille initiale en se rétractant. Les tranchées réduisent les saignements et empêchent l'hémorragie par compression des vaisseaux sanguins qui ont été ouverts lors de l'accouchement. Elles arrivent surtout au moment des tétées, car lorsque le nouveau-né tête, il provoque la sécrétion d'ocytocine.

Accouchement et tranchées : sont-elles douloureuses ?

La douleur des tranchées ressemble à la douleur des coliques, des règles ou des contractions utérines en début de travail.

L'intensité de la douleur dépend d'une femme à l'autre :

  • pour certaines nouvelles accouchées, les tranchées se remarquent à peine ;
  • pour d'autres, elles sont douloureuses ;
  • si le travail et l'accouchement ont été provoqués, et si les contractions utérines ont été induites par l'injection d'ocytocine, les tranchées sont plus douloureuses

Accouchement : comment calmer la douleur des tranchées ?

En allopathie, prenez du paracétamol. Il peut être consommé pendant l'allaitement.

Demandez conseil à votre médecin homéopathe. Vous pouvez prendre :

  • arnica en teinture mère ou en granules ;
  • colocynthis ;
  • magnésia phosphoricum.

Accouchement et tranchées : qu'est-ce que les lochies ?

En même temps que l'utérus reprend son volume habituel, il s'accompagne de pertes.

Ces pertes, que l'on appelle lochies, sont abondantes et de couleur rouge vif comme des règles, puis s'éclaircissent, diminuent en quantité, et deviennent brun-sépia. Elles durent environ 3 à 4 semaines après l'accouchement. Si vous allaitez, les lochies peuvent devenir plus importantes.

Elles se composent de :

  • caillots de sang ;
  • débris de membranes du placenta et de la caduque (nom de la muqueuse qui entoure l'œuf) ;
  • sang qui vient de l'espace laissé par le placenta en s'enlevant de l'utérus ;
  • petites plaies du vagin et du col utérin.

Aussi dans la rubrique :

Déroulement de l’accouchement

Sommaire