Sommaire

Au cours d'une grossesse, les échographies permettent de s'assurer du développement harmonieux du bébé, grâce à la mesure de certaines parties de son corps notamment.

Lors de chacune d'entre elles, le gynécologue ou la sage-femme va notamment déterminer le diamètre bipariétal (BIP), qui correspond à la largeur du crâne du fœtus entre ses deux oreilles, d'une tempe à l'autre.

Intérêt du diamètre bipariétal

Le diamètre bipariétal est utile pour dater la grossesse. En l'associant à un autre paramètre, la circonférence de la tête du fœtus, il fournit de précieuses données sur le développement cérébral du bébé. Il contribue également, avec la circonférence abdominale et la longueur du fémur, à réaliser une estimation du poids du fœtus.

En fonction du terme de la grossesse, les valeurs normales du diamètre bipariétal sont les suivantes :

  • à 12 semaines d'aménorrhée (SA), au moment de la première échographie, il doit être compris entre 15,81 et 22,95 mm ;
  • à 21 SA (la seconde échographie à lieu entre 20 et 22 SA), il se situe entre 45,86 et 57 mm ;
  • à 33 SA (la seconde échographie à lieu entre 32 et 34 SA), il est compris entre 75,24 et 89,04 mm.

Variations du diamètre bipariétal

Le diamètre bipariétal peut varier chez certains enfants car la forme de leur crâne est plus allongée ou plus ronde que la normale, sans que cela ne suscite d'inquiétude :

  • En cas de dolichocéphalie, le crâne est plus allongé qu'à l'accoutumée, le diamètre bipariétal est ainsi plus faible.
  • En cas de brachycéphalie, il est au contraire plus rond, cette valeur augmente.

Dans ces deux cas, le périmètre céphalique reste normal.

Diamètre bipariétal : situations pathologiques

En revanche, dans certains situations, un diamètre bipariétal trop important ou trop faible peut être l'un des signes d'un problème de développement du bébé :

  • En cas de retard de croissance, le diamètre bipariétal est plus faible. À l'opposé, les bébés de taille importante ont un diamètre pariétal très élevé. La situation peut être préoccupante, notamment si elle est la conséquence d'un diabète gestationnel.
  • En cas d'hydrocéphalie : une accumulation du liquide dans lequel baigne le cerveau conduit à une augmentation du volume de la tête.
  • En de craniosténose, lorsque certains os du crâne du fœtus se soudent trop rapidement. Des déformations apparaissent alors, le diamètre bipariétal peut alors être augmenté ou diminué en fonction du type de suture concernée.
  • En cas d'existence d'une microcéphalie (tête de taille trop petite) ou d'une macrocéphalie (tête de taille trop grosse).
  • En despina bifida, un problème affectant le développement de la colonne vertébrale, le diamètre bipariétal est alors trop faible.

Aussi dans la rubrique :

Suivi de grossesse

Sommaire

Pour commencer

Suivi de grossesse