Sommaire

On parle d’hydramnios quand le liquide amniotique augmente de volume et se retrouve en excès dans le ventre pendant la grossesse. On parle aussi de polyamnios ou de polyhydramnios.

Le liquide amniotique est le liquide dans lequel baigne le fœtus. Il est composé d’eau, de cellules fœtales, de cellules amniotiques et d’urine fœtale, qui une fois analysées en cas d’amniocentèse, sont utiles pour en savoir plus sur l'état du bébé. C’est ce liquide qui fuit lors de la perte des eaux.

La quantité de liquide amniotique fait partie des critères d’évaluation de la santé du bébé à naître (score de Manning). Faisons le point ensemble sur ce sujet.

Causes et symptômes d’un hydramnios

On ne connaît pas toujours l’origine d’un hydramnios mais les causes peuvent être :

  • une mauvaise circulation du sang entre le fœtus et le placenta ;
  • un diabète sucré chez la mère ;
  • une malformation fœtale (anencéphalie, hydrocéphalie, spina-bifida, atrésie de l’œsophage).

Les signes d’un hydramnios apparaissent le plus souvent à partir du quatrième mois de grossesse et peuvent se manifester par :

  • une augmentation du volume et de la tension du ventre ;
  • une gêne abdominale ;
  • un essoufflement ;
  • un gonflement au niveau des chevilles.

Ces signes sont visibles en procédant à un examen clinique, à une échographie ou à une amniocentèse qui a pour but de déterminer une carte des chromosomes du fœtus (caryotype) pour y rechercher une éventuelle anomalie.

On parle d’hydramnios aigu quand il y a une augmentation rapide et brutale du volume de l’abdomen. L’hydramnios aigu présente un risque d’accouchement prématuré ainsi que des difficultés à respirer et des œdèmes aux jambes. Ces symptômes sont dus au fait que l’utérus fait pression sur la principale veine des membres inférieurs (veine cave inférieure).

Hydramnios : comment le diagnostiquer ?

Évaluation de Phelan

L’évaluation de Phelan est la première façon d'évaluer la quantité de liquide amniotique lors d'une échographie :

  • Elle consiste à établir un index amniotique, exprimé en centimètres et obtenu en faisant la somme des mesures de liquide dans l’utérus.
  • Si l’index est supérieur à 25 centimètres, il s’agit d’hydroamnios.

Évaluation de Chamberlain

L’évaluation de Chamberlain différencie quatre grades. On retient la plus grande mesure en centimètres de liquide dans l’utérus et on l’associe au grade correspondant.

Le grade IV comprend les mesures supérieures à huit centimètres et indique qu'il s'agit d'hydramnios.

Pour traiter l’hydramnios, et ainsi éviter le risque d'accouchement prématuré, on peut avoir recours à :

  • un simple repos et une surveillance médicale ;
  • un médicament anti-inflammatoire ;
  • une ponction de liquide amniotique, qui n'est toutefois pas sans risques et peut déclencher l’accouchement.

Aussi dans la rubrique :

Santé et grossesse

Sommaire

Vaccins pendant la grossesse

Quels vaccins pendant la grossesse ?