Sommaire

Une femme enceinte dispose de peu de possibilités pour se soigner, car certains médicaments sont tératogènes, c'est-à-dire qu'ils sont dangereux pour l'enfant qu'elle porte. Au moment de la naissance (et aussi pendant la grossesse), l'homéopathie est une aide, car elle ne présente pas d'effets secondaires.

Voici quelques repères qui vous seront précieux !

Homéopathie et accouchement : durant le travail

Le travail représente les différentes parties mécaniques de l'accouchement :

  • le col s'efface, puis se dilate ;
  • le bébé naît ;
  • le placenta et les membranes sont expulsés.

L'homéopathie permet souvent de faciliter le travail. Après l'accouchement, elle vous aide à retrouver vos forces vitales (il se produit à ce moment de profondes transformations hormonales) et à commencer l'allaitement en douceur.

Quelques exemples de médicaments :

  • Ignatia est un médicament de paradoxe et de spasme, à utiliser lorsque vous vous sentez anxieuse et sensible durant toute cette période.
  • Gelsemium correspond au trac avec inhibition.
  • Caulophyllum, au moment de vous rendre à la maternité et que les contractions se font de plus en plus rapprochées. Il facilite l'effacement et la dilatation du col en atténuant sa rigidité.
  • Ruta graveolens s'utilise pour les douleurs avec impression de courbatures et meurtrissures.

Homéopathie après l'accouchement

La période qui suit l'accouchement est appelée suites de couches, ou post-partum. Vous pouvez ressentir une fatigue et des douleurs liées aux efforts de travail. L'homéopathie va : diminuer les douleurs et la fatigue, prévenir les risques infectieux.

Quelques exemples de médicaments :

  • Arnica est le remède de tous les traumatismes musculaires. Il soigne les douleurs du périnée et les hémorroïdes pouvant survenir après l'expulsion, et prévient les risques vasculaires ainsi que la fièvre.
  • China est le remède à prendre après les pertes de liquides organiques. Il soigne donc la fatigue après l'accouchement.
  • Pyrogenium prévient l'infection.
Lire l'article Ooreka

Homéopathie pendant l'allaitement

La composition de votre lait se modifie de jour en jour selon les besoins de votre nouveau-né, et lui donne des anticorps qui le protègent. L'homéopathie est une aide pour le retard ou l'insuffisance de la montée de lait.

Quelques exemples de médicaments :

  • Ricinus communis aide la montée de lait ;
  • Agnus-castus favorise aussi la montée de lait en vous soutenant si jamais vous ressentez le baby blues.

Colostrum

Article

Lire l'article Ooreka

Fatigue

Elle peut survenir pour les raisons suivantes :

  • un grand changement hormonal vous bouleverse ;
  • les tétées sont fréquentes jour et nuit et votre sommeil vous manque ;
  • les pertes de liquides organiques sont importantes.

La prise de ces médicaments à dose homéopathique vous remettra d'aplomb :

  • China, remède pour la fatigue causée par les grandes pertes de liquides organiques, correspond à la fatigue surtout physique.
  • Kalium phosphoricum est davantage pour la fatigue nerveuse liée à l'insomnie, l'irritabilité, les pertes de mémoire.
  • Silicea est le médicament des douleurs dorsales par perte de calcium.
Lire l'article Ooreka

Engorgement des seins

Parfois votre nouveau-né tète de manière irrégulière ou la montée de lait est trop importante :

  • Bryonia est le médicament lorsque vos seins sont engorgés et lourds, que chaque mouvement est douloureux et que vous avez très soif ;
  • Belladona est le médicament de la douleur : votre sein est rouge et vous êtes parfois fiévreuse ;
  • Apis mellifica est le remède des seins douloureux avec un plus gros volume : vos seins sont roses, vous ressentez une douleur brûlante, vous n'avez pas soif...

Un linge froid posé sur votre sein atténue la douleur et à d'autres moments, c'est une compresse chaude qui apaisera la douleur. Il peut être nécessaire de tirer votre lait pour désengorger votre sein.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Crevasses et fissurations des seins

Enfin, si l'allaitement vous cause crevasses et fissurations au niveau des seins, nous vous conseillons :

  • La pommade Castor, appliquée sur le mamelon, efficace pour les fissurations. Attention, avant la tétée, nettoyez avec une compresse pour qu'il ne reste pas de pommade.
  • Nitricum acidum, remède d'une douleur vive avec une fissure nette qui saigne.
  • Graphites, remède pour un suintement jaune et épais.
  • Causticum, médicament pour une grande fatigue générale avec des douleurs vives et brûlantes aux mamelons.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Se préparer à l’accouchement

Sommaire