Sommaire

Sport et grossesse peuvent faire bon ménage ! Faire de la gymnastique n'est pas incompatible avec la grossesse, à condition de choisir des mouvements doux et de ne pas faire de séances trop longues ou trop rapprochées.

Toutes les infos dans notre article.

Bienfaits de la gym prénatale

Si certains sports sont déconseillés pendant la grossesse, notamment parce qu'ils sont associés à un risque de chute (équitation, ski...), la gymnastique est une activité qui peut, avec quelques adaptations, être menée par une femme enceinte. Elle apporte de nombreux bénéfices, en permettant :

  • de lutter contre les douleurs ressenties dans la zone lombaire ou au niveau des articulations ;
  • de stimuler la circulation sanguine ;
  • de faciliter le transit ;
  • de conserver une activité physique afin d'éviter l'accumulation de kilos superflus ;
  • de se détendre et de bien dormir. La grossesse, est certes une période heureuse pour la plupart des femmes, mais également une source d'angoisse ; la gym est ainsi un moyen de se procurer un bien-être physique, source d'apaisement et de sérénité.

La gymnastique permet en outre de travailler la respiration, ce qui sera utile au moment de l'accouchement. Elle se pratique seule, avec son conjoint ou en petit groupe. Le rythme de base peut se caler sur une demi-heure, trois fois par semaine... À adapter en fonction de l'état physique de chacune !

Adaptations

Pendant la grossesse, il convient d'éviter certains exercices classiques de gym destinés à faire travailler les abdominaux mais qui ne sont pas idéaux pour le périnée (ciseaux, pédalage...). Il est également indiqué de travailler au sol ou à quatre pattes, plutôt que debout, pour éviter une trop grande sollicitation de celui-ci. Il est préférable d'éviter les sauts, de privilégier les mouvements lents et les étirements. Et d'être à l'écoute de son corps !

L'aquagym est idéale pendant la grossesse, car elle permet de s'affranchir de la pesanteur grâce à l'effet porteur de l'eau. Elle est basée sur des mouvements doux, ce qui évite toute blessure. Il existe des cours de préparation à la naissance en piscine, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre maternité.

Ballon : exercices en douceur

Un outil particulièrement adapté à la gym prénatale est le ballon, disponible dans les magasins de sport. Il permet de faire de nombreux types d'exercices, tout en douceur, en travaillant sur l'équilibre et le renforcement des muscles profonds. Comme nombre d'entre eux se pratiquent assis, la future maman est portée, ce qui peut la soulager de son poids, ce qui est précieux, surtout au troisième trimestre de la grossesse !

Gym prénatale : précautions à prendre

Dans certains contextes, la pratique de la gym peut être déconseillée :

II est bien sûr important, dans tous les cas, d'être attentive aux signaux émis par le corps, et de cesser toute activité si vous vous sentez très fatiguée ou anormalement essoufflée. Pendant votre séance de sport, un bon indicateur est de pouvoir être en mesure de discuter tout au long de l'activité ; si vous n'y parvenez pas, c'est signe que le souffle vous manque et que vous devez ralentir.

Aussi dans la rubrique :

Santé et grossesse

Sommaire

Vaccins pendant la grossesse

Quels vaccins pendant la grossesse ?

Ces pros peuvent vous aider