Sommaire

Pouvoir entendre les battements du cœur de son bébé, à la maison, c’est tentant ! Avec un doppler fœtal « de poche », c’est possible, mais cet appareil n’est pas si attirant qu’il n’y paraît.

Comment s'utilise un doppler fœtal et quels sont les risques ? On vous dit tout.

Doppler fœtal : de quoi s’agit-il ?

Le doppler fœtal est un examen clé qui permet d’écouter le cœur du fœtus :

  • comme l’échographie, l’appareil utilise des ultrasons ;
  • il ne permet pas de visualiser l’organe, mais de vérifier la bonne vascularisation du fœtus en écoutant la vitesse d’écoulement du sang au niveau de cœur ;
  • il n’est pas pratiqué de manière systématique au cours de la grossesse, mais est utile pour détecter d’éventuelles complications notamment en cas de grossesse à risque : diabète gestationnel, retard de croissance in utero, hypertension, etc. ;
  • il est un outil de diagnostic et assure également la surveillance du fœtus.

Doppler fœtal « de poche » : est-ce une bonne idée ?

Utilisation à la maison du doppler fœtal « de poche »

Le doppler fœtal de poche est un appareil qui permet d’écouter le cœur d’un bébé :

  • Il est proposé aux parents pour entendre le cœur de leur bébé battre, à la maison.
  • Il s’agit d’un appareil non médical qui s’utilise dès 10 semaines de grossesse : un petit boitier se positionne sur le ventre de la maman, celui-ci est relié à un casque dans lequel on entend les battements cardiaques.

Contrairement au doppler fœtal obstétrical qui permet de diagnostiquer une éventuelle pathologie de gestation, le doppler fœtal est davantage un objet ludique :

  • il ne permet pas de détecter une anomalie ;
  • il ne permet pas non plus de prévenir une complication ;
  • il n’est en aucun cas un objet de surveillance.

Doppler fœtal « de poche » : source de stress ?

Le doppler fœtal est souvent considéré comme un stress, plus qu’un moyen d’apaiser les parents :

  • Il est en effet fréquent de ne pas pourvoir entendre le bruit du cœur du fœtus, celui-ci étant parfois dur à localiser, notamment dans les cas où l’utérus est rétroversé (c’est-à-dire orienté vers l’arrière, alors qu’il est normalement couché sur la vessie).
  • Il est aussi possible de confondre les battements cardiaques de la mère avec ceux du fœtus.

Quels sont les risques liés au doppler fœtal « de poche » ?

Le fonctionnement du doppler fœtal est basé sur un principe d’exposition aux ultrasons :

  • Ils produisent un effet mécanique et thermique sur les tissus humains et cela peut avoir un effet biologique.
  • Alors même si le risque est considéré comme faible, mieux vaut ne pas abuser de ces dopplers commerciaux et faire confiance aux médecins, sages-femmes et infirmiers/infirmières quand ils surveillent le fœtus.

Pour aller plus loin avec Ooreka :

Aussi dans la rubrique :

Suivi de grossesse

Sommaire

Pour commencer

Suivi de grossesse