Sommaire

Le bec-de-lièvre est une malformation fréquente touchant la partie basse du visage (lèvre, palais). Son traitement est chirurgical. Le point maintenant.

Bec-de-lièvre : définition

Le bec-de-lièvre, terme englobant les fentes labiales et les fentes palatines, est une malformation fréquente de la partie basse du visage apparaissant tôt dans la vie embryonnaire (5ème semaine de grossesse).

La fente labiale correspond à une perte de substance de la lèvre supérieure, tandis que la fente palatine correspond à une absence de substance du palais assurant une communication entre le nez et la bouche.

La fente labiopalatine démarre à la base du nez pour aller jusqu’à la luette (au fond du palais).

Les fentes labiales sont plus fréquentes que les fentes palatines. Dans 80 % des cas, la fente labiale est unilatérale et se situe deux fois plus souvent à gauche qu'à droite.

Le risque de récidive chez les frères et/ou sœurs est d’environ 3 %.

Diagnostic du bec-de-lièvre

L’échographie réalisée pendant la grossesse reste l’examen de choix pour la détection d’un bec-de-lièvre. L’anomalie la plus fréquemment observée à l’échographie est une interruption de la lèvre supérieure. Les fentes palatines sont plus difficiles à observer au cours de l’échographie que les fentes labiales.

De nombreuses maladies comprennent dans leur description une fente labiale et/ou une fente palatine. Les pathologies les plus fréquentes associées à un bec-de-lièvre sont  la trisomie 13, la trisomie 18, le syndrome de Van der Woude.

Ainsi, toute découverte d’un bec-de-lièvre doit conduire à un examen échographique soigneux à la recherche de signes évoquant ces syndromes.

Complications du bec-de-lièvre

Les complications du bec de lièvre sont :

  • des difficultés d'alimentation du nouveau-né ;
  • des difficultés respiratoires ;
  • des troubles de la parole ;
  • des troubles de l’audition ;
  • des otites à répétition ;
  • une disgrâce esthétique.

Traitement du bec-de-lièvre

Un programme de traitement est mis en place dès la naissance, assurant ainsi un très bon pronostic de cette malformation.

Le traitement est exclusivement chirurgical.

Avant l'âge de 6 mois, il concerne la lèvre, le voile du palais (c’est-à-dire le palais mou) et le nez. L’intervention chirurgicale sur le palais osseux est possible plus tard.

La chirurgie esthétique est utile pour rendre le moins visible possible les cicatrices liées à l’intervention chirurgicale.

En complément :

  • Dès l’apparition du langage, il peut être tout à fait utile de proposer à l’enfant des séances chez l’orthophoniste. Cela permet de prévenir ou corriger d’éventuels troubles de la parole.
  • Un traitement d’orthodontie peut être utile pour corriger un défaut d’occlusion dentaire.
  • Un suivi par un psychologue est proposé pour accompagner l’enfant dans les différentes étapes du traitement.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider