Sommaire

La béta-HCG est une hormone sécrétée par le placenta. Son taux sanguin évolue au cours de la grossesse.

Faisons le point sur cette hormone, son rôle et les pathologies qui lui sont liées.

Taux de HCG : qu'est-ce que c'est ?

La béta-HCG (hormone chorionique gonadotrope) est secrétée par le placenta dès la nidation de l’embryon dans l’utérus (fixation de l’embryon sur la paroi utérine) soit au moins 7 jours après l’ovulation.

Le taux sanguin de béta-HCG :

  • est détectable dès le 10ème jour qui suit l’ovulation ;
  • augmente de façon régulière au cours des 8 premières semaines de la grossesse (doublement du taux sanguin d’HCG toutes les 48-72 heures) ;
  • atteint son niveau maximal entre la 7ème et 12ème semaine de grossesse ;
  • puis diminue progressivement jusqu'à la fin de la grossesse.

Dosage sanguin de la béta-HCG

La confirmation d’une grossesse se fait par un dosage sanguin de béta-HCG (prélèvement veineux au pli du coude), test plus fiable que les tests urinaires de grossesse vendus en pharmacie.

Sur prescription médicale, le dosage sanguin de la béta-HCG est remboursé à 100 % par la Sécurité sociale et permet une mesure précise du taux sanguin de cette hormone. Les résultats sont habituellement obtenus  sous 24 heures. Il est inutile d’être à jeun pour la pratique de ce test.

Les résultats peuvent être différents selon les techniques utilisées par le laboratoire d’analyses médicales. Il est donc recommandé de demander l’avis de son médecin en cas de difficulté d’interprétation du test sanguin.

Taux de HCG : interprétation des résultats

Pour dater une grossesse, le médecin peut se référer :

  • au nombre semaines d'aménorrhée, représentant le nombre de semaines écoulées depuis le 1er  jour des dernières règles ;
  • au nombre de semaines de grossesse, désignant le nombre de semaines qui se sont écoulées depuis la fécondation (milieu du cycle menstruel).

Un résultat inférieur à 5 UI/L exclut le diagnostic de grossesse.

Voici les variations du taux de béta HCG au cours d’une grossesse normale :

  • 1ère semaine de grossesse : le taux est compris entre 15 et 1 000 UI/L ;
  • 2ème semaine de grossesse : le taux est compris entre 45 et 1 600 UI/L ;
  • 3ème semaine de grossesse : le taux est compris entre 400 et 15 000 UI/L ;
  • 4ème et 5ème semaines de grossesse : le taux est compris entre 1 500 et 23 000 UI/L ;
  • entre la 5ème semaine et la 8ème semaine de grossesse : le taux est compris entre 34 000 à 210 000 UI/L ;
  • entre le second et le 3ème mois de grossesse : le taux est compris entre 20 000 à 200 000 UI/L ;
  • au cours du deuxième trimestre : le taux est compris entre 10 000 à 30 000 UI/L ;
  • au cours du troisième trimestre, le taux est compris entre 5 000 et 14 000 UI/L.

Le taux sanguin d’HCG redevient normal dans les 5 jours suivant l’accouchement.

Pour en savoir plus :

  • La stimulation ovarienne ne s'adresse pas qu'aux patientes qui n'ovulent pas.
  • Les tests de grossesse détectent dans les urines une hormone spécifique de la grossesse qui n'est sécrétée que par les femmes enceintes.
  • Les causes d'infertilité féminine et masculine sont souvent d'origine hormonale.