Hermaphrodisme

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en janvier 2021

Sommaire

L'hermaphrodisme est un phénomène dont on parle peu ; pourtant, très régulièrement, naissent des bébés pour lesquels il est difficile d'attribuer un genre. Caprice de la nature étonnant, faisons un point sur l'intersexualité.

Hermaphrodite : fille ou garçon ?

L'hermaphrodisme correspond à un développement anormal des organes génitaux au cours du développement du fœtus. Le sexe de l'enfant, à la naissance, est ainsi difficile à déterminer. On distingue le pseudo-hermaphrodisme et l'hermaphrodisme vrai.

Pseudo-hermaphrodisme

La personne présente des gonades (c'est-à-dire des glandes sexuelles : ovaires chez la femme, testicules chez l'homme) correspondant au sexe porté par les chromosomes, mais ses organes sexuels externes sont typiques de l'autre sexe.

Ainsi, les deux situations suivantes sont possibles  :

  • En cas de pseudo-hermaphrodisme masculin, les chromosomes sexuels sont XY et des testicules sont présents ; cependant, les organes sexuels externes n'ont pas l'aspect classique de l'appareil génital externe de l'homme (micropénis, testicules non visibles, situés dans l'abdomen, etc.).
  • En cas de pseudo-hermaphrodisme féminin, les chromosomes sexuels sont XX, des ovaires sont présents mais les organes sexuels externes sont ambigus (clitoris hypertrophié par exemple).

Hermaphrodisme vrai

Ce cas est particulièrement rare. La personne présente à la fois des tissus ovariens et des tissus testiculaires.

Causes de l'hermaphrodisme

Origines du pseudo-hermaphrodisme masculin

Le pseudo-hermaphrodisme masculin peut avoir des origines différentes, et notamment :

  • Le syndrome d'insensibilité aux androgènes : il est dû à une mutation génétique qui touche les récepteurs à la testostérone. Or, en l'absence de ceux-ci, l'hormone ne peut jouer son rôle masculinisant. Ce problème est souvent identifié à l'adolescence, lorsque les règles n'apparaissent pas chez une jeune fille.
  • Un déficit en enzyme :
    • La 5-alpha-réductase, une enzyme qui transforme la testostérone en dihydrotestostérone (DHT), sa forme active. Selon les personnes, l'appareil génital externe a un aspect plus ou moins féminin. À la puberté, une masculinisation se produit généralement.
    • La 17-bêta-hydroxystéroïde déshydrogénase 3 qui, elle, intervient en amont pour donner naissance à la testostérone.

Causes du pseudo-hermaphrodisme féminin

Le pseudo-hermaphrodisme féminin peut être lié :

  • Chez l'enfant à naître, à l'existence d'une hyperplasie surrénalienne, anomalie qui atteint les glandes surrénales et conduit à une production excessive d'androgènes ; ces hormones mâles confèrent donc des caractères masculins à un sujet féminin.
  • À la présence d'une tumeur des glandes surrénales chez la mère au cours de la grossesse, qui expose le fœtus à une quantité importante d'androgènes.
  • Au suivi d'un traitement à base de progestatifs par la mère au cours de la grossesse.

Origine de l'hermaphrodisme vrai

L'hermaphrodisme vrai résulte souvent de la fusion de deux cellules-œuf (zygotes) de sexe opposé.

Hermaphrodisme : la question de l'attribution d'un sexe à la naissance

Lorsqu'un enfant présentant une ambiguïté sexuelle nait, l'équipe médicale, en accord avec les parents, lui assigne un sexe. Pour cela, ils s'appuient sur un ensemble d'examens médicaux :

  • analyse chromosomique (réalisation du caryotype) ;
  • analyse hormonale ;
  • échographie ;
  • IRM, etc.

En fonction de ce choix, des traitements médicamenteux ou chirurgicaux sont généralement entrepris. Cette démarche pose bien évidemment des problèmes éthiques, certaines personnes s'étant vu attribuer un genre dans lequel elles ne se reconnaissent pas.

En France, au niveau administratif, on dispose de 3 ans pour déclarer le sexe d'un enfant à l'état civil. En Europe, seuls la Finlande et le Portugal n'imposent pas de limite de durée, ce qui rend envisageable une autodétermination par le principal concerné.

Hermaphrodisme : la modification de la mention du sexe à l'état civil

La mention du sexe à l'état civil peut être modifiée ultérieurement. Afin de faciliter les démarches de ceux qui souhaitent changer le sexe qui a été inscrit à l'état civil, la loi n° 2016-1547 de modernisation de la Justice du XXIe siècle du 18 novembre 2016 a créé une procédure de modification de la mention du sexe à l'état civil. 

Par ailleurs, depuis le 29 mars 2017, il n'est plus nécessaire de justifier de traitements médicaux ou d'une opération chirurgicale pour effectuer cette démarche (décret n° 2017-450).

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider