Sommaire

La grossesse peut modifier profondément un corps, même celui des plus grandes athlètes. Reprendre une activité physique après la naissance d’un enfant nécessite avant tout une rééducation postnatale. Une fois cette rééducation effectuée, quels sports peut-on pratiquer et à quel rythme ?

On vous dit tout sur le sport après la grossesse dans notre article.

Sport après l'accouchement : d'abord, reprendre le rythme

C’est au médecin de décider de la reprise, ou non, du sport après la première visite dite "postnatale", qui a lieu environ un mois et demi après l’accouchement. Il est ainsi préalablement recommandé :

  • d’effectuer une dizaine de séance de kinésithérapie afin de remuscler la ceinture abdominale et le périnée, un à deux mois après l’accouchement ;
  • de reprendre à un rythme plus modéré que celui que l’on avait avant la grossesse ;
  • d’arrêter toute pratique sportive en cas de douleurs ou de saignements.

Quels sports pratiquer après l’accouchement ?

Dans un premier temps, il est préférable de se tourner vers des sports faisant travailler les muscles d’une manière globale. Parmi eux, on trouve :

  • La marche et la course à pieds à un rythme doux. Ces deux activités ont l’avantage de pouvoir être pratiquées en poussant une poussette.
  • Le yoga et la gymnastique douce, qui permettront de remobiliser tous les muscles du corps tout en travaillant sa respiration.
  • La natation et l’aquagym, car l’eau peut soulager les éventuelles douleurs aux lombaires.
  • Le vélo, car il fait travailler tout le corps. Il est cependant conseillé d’attendre un à deux mois après l’accouchement.

Après l’accouchement : les sports à éviter

Les organes ayant été fortement sollicités durant toute la grossesse, tous les sports comportant des chocs ou demandant une forte dépense énergétique sont proscrits.

Il est ainsi déconseillé de pratiquer :

  • les sports collectifs, comme le volley, le basket ou le foot ;
  • la course à pied sur de longues distances ;
  • la corde à sauter et le step ;
  • la compétition sportive, même de niveau moyen.

Quelles parties du corps travailler dans le sport après l’accouchement ?

La première zone à travailler est le périnée. Cet ensemble de muscle doit être progressivement remusclé grâce à :

  • de légères contractions, que l’on peut faire soi-même quelques jours à quelques semaines après l’accouchement ;
  • une rééducation auprès d’une sage-femme ou d’un kinésithérapeute  ;
  • des exercices de respiration profonde.

Une fois cette rééducation faite, il est possible de se focaliser sur :

  • les muscles du dos et la colonne vertébrale, ces derniers ayant été les plus sollicités lors de la grossesse ;
  • les abdominaux situés en haut de l’abdomen en priorité, ceux du bas pouvant exercer une pression sur le périnée et être douloureux ;
  • les fessiers, cuisses et mollets ;
  • les épaules et les bras, si cette zone s’avère être dé-musclée après un accouchement.

Pour en savoir plus :

  • Le fait d'être enceinte ne vous empêche pas de pratiquer une activité physique. Le tout est de suivre quelques règles et de savoir quelles activités pratiquer. Voyons ensemble quels sports pratiquer pendant votre grossesse.
  • Comme la gymnastique suédoise ou le fitness et cardio training, la natation est un complément idéal aux exercices traditionnels de renforcement musculaire, en particulier après un accouchement.
  • Zoom sur la gymnastique suédoise, qui aide au renforcement musculaire de tout le corps.

Aussi dans la rubrique :

Déroulement de l’accouchement

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider