Sommaire

Perdre le bouchon muqueux quelque temps avant d'accoucher est complètement banal et normal, mais pas obligatoire ! Il arrive qu'on le perde bien plus tôt sans qu'il y ait quelque inquiétude à avoir.

Voyons ce qu'est précisément le bouchon muqueux et quel est son cycle d'existence.

Bouchon muqueux, qu'est-ce que c'est ?

Glaire cervicale

Le bouchon muqueux est constitué de glaire cervicale, une substance gélatineuse située à l'entrée du col de l'utérus. Cette substance est celle qui va conduire les spermatozoïdes jusqu'à l'utérus afin de féconder l'ovule. Une fois l'ovule fécondé, la glaire cervicale s'accumule jusqu'à former le bouchon muqueux protecteur.

S'il n'y a pas fécondation, il est expulsé lors des règles.

Aspect et rôle du bouchon muqueux

Le bouchon muqueux est le mélange de la glaire cervicale avec des pertes blanches :

  • Il est d'une consistance gélatineuse. Sa couleur peut varier énormément entre blanc, rosé, gris ou brunâtre. Il est parfois accompagné d'un peu de sang.
  • Il ne cesse de se reconstituer tout au long de la grossesse afin de se renouveler et d'obstruer le col utérin de façon efficace.
  • Il constitue une barrière à l'entrée du col de l'utérus. Une barrière imperméable protégeant l'utérus des bactéries et autres infections pour préserver le bébé dans un environnement sûr.

Signes annonciateurs de l'accouchement

Il existe plusieurs signes annonciateurs de l'imminence de l'accouchement. Pris isolément, ils ne constituent pas une alerte pour partir à l'hôpital (exception faite de la rupture de la poche des eaux). C'est l'accumulation de ces signes qui est significative :

  • la perte du bouchon muqueux ;
  • la rupture de la poche des eaux ;
  • des contractions ;
  • une forte fatigue ;
  • une impression de lourdeur qui correspond au bébé descendant dans le bassin.

Ces différents signes sont ressentis différemment selon les femmes. Il faut y être attentive puisqu'ils expriment la façon dont votre corps vit la grossesse et l'imminence du terme.

Perte du bouchon muqueux : faut-il partir à la maternité ?

La perte du bouchon muqueux :

  • est indolore ;
  • peut intervenir à tout moment dans le courant du 3e trimestre, et parfois même bien avant le terme ;
  • peut avoir lieu en une seule fois ou par « petits bouts ».

Il arrive souvent qu'elle passe inaperçue, notamment si elle est due aux contractions physiologiques (c'est-à-dire les contractions qui se produisent tout au long de la grossesse) ou à la pression de la tête du bébé, ou encore au travail lent du col de l'utérus.

En fin de grossesse, c'est l'effacement et la dilatation du col (amincissement et ouverture du col) qui va entraîner l'expulsion du bouchon muqueux.

Si la perte du bouchon muqueux s'accompagne de contractions douloureuses et rapprochées, voire de la rupture de la poche des eaux, cela signifie que le travail commence : il faut alors partir pour la maternité.

La perte du bouchon muqueux peut vous annoncer que votre bébé va bientôt arriver mais aussi que votre col travaille. Sauf dans certains cas particuliers, elle ne doit pas vous inquiéter ni vous conduire à l’hôpital. On la signalera seulement au cours de l'examen suivant.

Quelques mois après l'accouchement, le bouchon muqueux va recommencer à se reconstituer chaque mois pour préparer le corps de la femme à une éventuelle nouvelle grossesse.

Pour approfondir le sujet :

Aussi dans la rubrique :

Déroulement de l’accouchement

Sommaire