Sommaire

Il existe de nombreuses complications liées à la grossesse qui peuvent faire courir un risque à la fois au bébé et/ou à la maman.

Les complications liées au placenta sont parmi les complications les plus courantes et, parmi elles, il en est une à prendre au sérieux : le "placenta accreta". Quels sont les risques et les causes de cette anomalie ? On fait le point ensemble.

Placenta accreta : qu'est-ce que le placenta ?

Le placenta est un organe biologique complexe. Il se génère et évolue à l'endroit où l'ovule fécondé s'est attaché à la paroi de l'utérus.

Le placenta permet principalement :

  • d'éliminer le monoxyde de carbone et d'oxygéner la circulation sanguine du fœtus ;
  • de transmettre les nutriments de la mère au bébé ;
  • d'éliminer les déchets ;
  • de produire des hormones ;
  • de servir de barrière contre les bactéries nuisibles et les infections.

Qu'est ce qu'un "placenta accreta" ?

Définition

Le placenta accreta ne concerne pas la structure du placenta en lui-même, mais plutôt son positionnement dans l'utérus.

Lors d'un placenta accreta, le placenta pénètre plus profondément à travers la paroi de l'endomètre et atteint ainsi le muscle utérin (ou "myomètre")

Causes

On ne connaît pas encore spécifiquement les causes d'un placenta accreta, mais il apparaît que certains antécédents peuvent favoriser son apparition au cours de la grossesse :

  • De précédents accouchements par césarienne : après une césarienne, ou lorsqu'une mère a enfanté plusieurs fois, des lésions peuvent apparaître au niveau de l'utérus. À ces endroits, l'endomètre n'a pas la même croissance. Si le placenta s'y fixe dans les premières phases du développement embryonnaire, il est alors au contact direct du myomètre.
  • Des antécédents de placenta praevia.

Risques

Les risques d'un placenta accreta sur la santé concernent en majorité la maman.

En effet, dans certains cas on observera ;

  • un accouchement prématuré (risque pour le bébé) ;
  • une hémorragie de la délivrance ;
  • la nécessité d'une hystérectomie.

Les conséquences pour la maman pourront être graves dans le cas d'une impossibilité de détacher manuellement le placenta. On devra donc parfois avoir recours à une hystérectomie, geste avec des conséquences irréversibles sur la possibilité de conception ultérieure.

Dans la majorité des cas, le placenta accreta n'aura aucune conséquence sur la santé du bébé.

Diagnostic du placenta accreta

On peut parfois diagnostiquer un placenta accreta en pratiquant une IRM.

S'il est associé à un placenta praevia, on peut les détecter simultanément grâce aux saignements révélateurs durant la fin de la grossesse.

Dans la majorité des cas cependant, il n'est décelé qu'au moment de l'accouchement.

Pour en savoir plus :

  • La prise de médicaments est en règle générale contre-indiquée pendant la grossesse, car elle présente des risques pour le bébé. Médicament et grossesse, on vous dit tout sur ce qui est possible et ce qui est risqué.
  • Le suivi médical de la grossesse a pour but de suivre sa bonne évolution et de dépister les facteurs de risques éventuel. Comment se passe-t-il ? Suivez le guide !
  • La grossesse est souvent l'occasion de renouer avec de bonnes habitudes alimentaires : préférer les produits frais, prendre l'habitude de cuisiner, prendre le temps de manger. Tous nos conseils pour bien vous alimenter pendant votre grossesse.

Aussi dans la rubrique :

Santé et grossesse

Sommaire

Vaccins pendant la grossesse

Quels vaccins pendant la grossesse ?

Ces pros peuvent vous aider