Sommaire

L'hypnose n'est pas qu'un phénomène de spectacle. Dans le domaine médical, nombre de praticiens ont recours à l'hypnose ericksonienne pour le bien être de leurs patients.

En obstétrique, l'accouchement sous hypnose permet des mises au monde facilitées grâce à une préparation mentale avant l'accouchement et une hypnose analgésique (sans douleur) pendant le travail. Qu'en est-il de l'accouchement sous hypnose ? Qui peut accoucher sous hypnose et dans quels cas ? Nous faisons le point.

Hypnose et auto-hypnose pour l'accouchement

L'état hypnotique correspond à un état de conscience dissociée pendant lequel l'esprit vaque à des pensées plutôt agréables en laissant une partie seulement gérer l'immédiat.

C'est le fameux moment de 'tête en l'air' ou de 'rêverie' que tout le monde connaît et pourtant pendant lequel on a continué à faire des tâches courantes ...sans y prêter attention.

L'hypnose et l'auto-hypnose vont permettre à l'esprit de s'évader et de ne pas prêter attention à ce que le corps subit : opération, examen gynécologique, accouchement, etc.

L'acte hypnotique est prodigué avec un thérapeute formé à cette technique :

  • Généralement, il s'agit de l'anesthésiste, la sage-femme, le maïeuticien ou un médecin, mais en tout cas, le même praticien qui forme le sujet à l'auto-hypnose lors des séances de préparation à l'accouchement.
  • Si l'auto-hypnose permet de se préparer chez soi (et partout ailleurs) à l'imminence de l'accouchement afin d'en évacuer les craintes et les angoisses (peur, douleur, risque de césarienne, défaut de péridurale, mauvaise présentation…), l'hypnose viendra en complément lors de l'accouchement afin de ne pas laisser émerger ces peurs (confort psychologique) et de palier un éventuel défaut d'analgésie (confort physique).

Qui peut accoucher sous hypnose ?

Toutes les femmes qui le souhaitent peuvent accoucher sous hypnose dès lors qu'elles ne se sont pas positionnées comme réfractaires à cette technique.

La meilleure façon d'approcher l'accouchement sous hypnose est de suivre les séances de préparation à l'accouchement auprès d'une sage-femme ou d'un maïeuticien pratiquant cette technique. Un site référence ces praticiens : www.hypnose.fr/annuaire-therapeutes/.

Si les préparations à l'accouchement sous hypnose permettent de se familiariser avec le processus d'hypnose éricksonienne qui sera pratiqué en salle de travail, c'est aussi une excellente façon d'appréhender ses peurs et de démystifier un acte naturel relativement banal.

Une préparation conjointe (en couple) est bénéfique aux deux parents afin de vivre ensemble les derniers mois de grossesse et de dissiper ensemble les non-dits et les malaises de la parentalité.

Accouchement sous hypnose : dans quels cas ?

Tous les accouchements, par voie basse ou par césarienne, peuvent bénéficier de l'hypnose que ce soit durant le travail ou durant la pose du cathéter de péridurale.

L'hypnose est une méthode analgésique souvent utilisée seule pour les accouchements par voie basse ou combinée avec une autre méthode d'anesthésie pour les accouchements par césarienne.

Rien n'étant jamais irréversible, toute femme souhaitant accoucher sous hypnose peut bénéficier d'une péridurale ou d'une autre méthode anesthésique afin de faire face à un refus inopiné ou à une complication éventuelle.

Le bénéfice de la préparation à l'accouchement sous hypnose (sérénité, absence de craintes…) restant acquis dans tous les cas.

Pour en apprendre davantage sur l'accouchement et la préparation à l'accouchement :

Aussi dans la rubrique :

Se préparer à l’accouchement

Sommaire