Sommaire

Chanter pour préparer la venue au monde de son bébé, une activité originale qui peut se mener au sein d'ateliers collectifs encadrés par un animateur spécialisé dans cette discipline.

Se détendre ou se dynamiser, nouer une communication avec son enfant et préparer son accouchement, les vertus du chant prénatal sont multiples ! Nous faisons le point.

Préparer son accouchement avec le chant prénatal

Le chant prénatal est une activité proposée aux femmes enceintes ; elle ne se substitue par aux cours de préparation classiques à la naissance dispensés dans les maternités, mais offre une approche complémentaire intéressante.

Le concept du chant prénatal provient d'une cantatrice, Marie-Louise Aucher, qui, consciente de l'impact bénéfique du chant sur la femme et l'enfant qu'elle porte, a instauré des ateliers dans les années 1975.

Déroulement de l'activité

L'atelier commence au quatrième ou cinquième mois de grossesse et se déroule en une dizaine de séances d'environ 1h30 :

  • Il est mené par un(e) animateur(trice) spécialement formée à cette pratique.
  • Il se déroule généralement de manière collective, en petit groupe.

Chaque séance est découpée en plusieurs séquences :

  • La première phase est centrée sur les sensations corporelles, avec des massages, des jeux de respiration, la réalisation de mouvements, la prise de postures particulières, etc.
  • La seconde phase est basée sur l'appareil vocal, avec l'émission de sons, en testant différentes tonalités, puis le travail de chants et berceuses spécifiques.
  • Elle se conclue par des échanges entre les participant(e)s, sur des thèmes liés à la parentalité.

Se reconnecter à son corps

La grossesse est un moment très particulier dans la vie d'une femme et représente une occasion propice pour renouer avec ses sensations physiques.

En émettant des vocalises et en chantant, la femme mobilise l'ensemble de son corps :

  • Les muscles peuvent être stimulés ou détendus en fonction des exercices pratiqués.
  • L'activité permet d'apprendre à gérer son souffle et sa respiration.

Le jour de la naissance

Au cours du travail, le recours aux vocalises tel qu'il a été préparé pendant les séances de chant prénatal permet à la femme de s'approprier son accouchement et d'en être actrice à part entière.

Ces techniques aident à accueillir les contractions différemment, à diminuer la douleur ressentie. L'émission de sons de différentes tonalités permet :

  • de détendre les parties basses du corps lorsqu'il s'agit de sons graves, d'aider à dilater le col de l'utérus grâce à leur effet sur les muscles abdominaux et du périnée ;
  • d'apporter de l'énergie et du dynamisme par l'émission de sons plus aigus.

Chant prénatal : pour tisser le lien avec son bébé

Le chant prénatal permet d'établir une communication privilégiée avec son bébé à naître et permet à la maman de lui exprimer ses ressentis.

Quelle perception des sons pour le bébé ?

Avant le cinquième mois de grossesse, le système auditif du fœtus n'est pas fonctionnel. Pourtant, il perçoit déjà les sons, mais uniquement sous forme de vibrations transmises à travers ses os.

À mesure que la grossesse progresse, il acquiert la capacité à entendre :

  • Il est entouré de façon permanente par les bruits venant du corps de sa mère (battements de cœur, fonctionnement du système digestif) mais perçoit également les sons extérieurs comme les voix.
  • Il est plus sensible aux tonalités graves qu’aiguës.

Poursuite de l'activité

Après la naissance, les séances de chant peuvent continuer pendant une période de transition.

L'enfant, à nouveau en contact avec les sons qui l'ont bercé durant la grossesse, mais qu'il perçoit désormais différemment, est rassuré ou stimulé. Le partage se poursuit !

Vivez sereinement votre grossesse grâce à nos contenus !

Aussi dans la rubrique :

Se préparer à l’accouchement

Sommaire