Grossesse et infections sexuellement transmissibles (IST)

Sommaire

Les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) se transmettent lors de rapports sexuels anaux, vaginaux ou oro-génitaux.

Lors d'une grossesse, on pourra vous proposer le dépistage de l’hépatite B, de la syphilis, du VIH, de la Chlamydia, etc. N'hésitez pas à le réaliser, surtout si vous avez des doutes.

N'oubliez pas qu'une femme enceinte aussi peut contracter une IST : si vous avez des rapports avec de multiples partenaires ou si vous ne savez rien de votre statut ou de celui de votre partenaire, continuez à utiliser le préservatif même enceinte !

VIH

Le VIH n'a, à l'heure actuelle, pas de cure.

Concernant les risques de transmission de la mère à l'enfant :

  • ils existent principalement à la fin du dernier trimestre et au moment de l'accouchement ;
  • cependant, le risque est ramené à 2% voire 1% si la mère est traitée : d'où l'importance de se faire dépister !
  • l'enfant recevra un traitement préventif à la naissance.

Herpès génital

Dans le cas de l'herpès génital, tout dépend du moment où vous avez été infectée :

  • Si la première infection date d'avant la grossesse : des mesures de prévention et des traitements pourront être instaurés pendant la grossesse et au moment de l'accouchement afin d'éviter tout risque pour le nouveau-né.
  • Si la première infection a lieu pendant la grossesse : le risque de transmettre le virus à l'enfant est très important et peut être grave.

Syphilis

En cas de contamination pendant la grossesse et en l'absence de traitement, les risques sont  :

  • un avortement spontané ;
  • la mort du fœtus ;
  • un accouchement prématuré ;
  • la naissance d’un enfant de faible poids ;
  • une infection de l’enfant.

Lorsque la mère est traitée avant le 5ème mois, la protection de l'enfant est totale. Le dépistage de la syphilis est ainsi obligatoire dans le suivi de la grossesse.

Hépatite C

La transmission aura lieu le plus probablement lors de l'accouchement :

  • N'hésitez pas à réaliser un dépistage de l'hépatite C chez votre enfant si vous êtes atteinte.
  • Si l'enfant est infecté, une surveillance sera mise en place mais généralement l'évolution de l'hépatite C est bénigne chez l'enfant et n'est pas traitée.

Chlamydiose

Certaines femmes peuvent être infectées sans le savoir (65 % des cas) car elles ont pu ne pas présenter de symptômes.

  • La transmission se fait pendant l'accouchement.
  • Si le nouveau-né est infecté, il peut avoir une conjonctivite néonatale et une pneumonie : un traitement doit alors être administré très rapidement.

au moins une fois toutes les femmes sexuellement actives de 15 à 25 ans, y compris les femmes enceintes. En cas de test négatif et de rapports sexuels non protégés avec un nouveau partenaire, le dépistage est renouvelé tous les ans.

Blennorragie gonococcique

Là encore il est possible d'être infectée sans être au courant (absence de symptômes) :

  • La transmission se fait pendant l'accouchement et les yeux du bébé peuvent être infectés.
  • Un traitement existe et devra être administré rapidement.

Besoin de conseils supplémentaires pour ne faire courir aucun risque à votre enfant ?

  • Pour savoir comment gérer son herpès enceinte, rendez-vous sur notre page dédiée : Herpès de la femme enceinte.
  • Certaines IST classent votre grossesse dans les grossesses à risque. Toutes les précautions à prendre sur notre page dédiée au sujet.
  • Vous suivez un traitement pour soigner une IST ? Attention, la plupart des médicaments sont incompatibles avec la grossesse. Plus d'infos sur notre page : Médicaments et grossesse.

Aussi dans la rubrique :

Santé et grossesse

Sommaire

Vaccins pendant la grossesse

Quels vaccins pendant la grossesse ?